Goodmoods

Ère primitive

Super-Theme

il y a 1 mois


by David Eardley, Editor, Pink Essay

Retour aux origines du monde. Dans les derniers salons (Paris, Londres, Miami), la création s’inspire des premières traces de vie sur terre pour nous entrainer dans un monde fantasmagorique où l’étrange règne. Une esthétique « Vingt Mille Lieues sous les mers » ou Âge de Pierre, qui rappelle les abysses en alternant entre cavernes alvéolées et références à l’ère glaciaire.

 

À l’heure où se pose la question de la coexistence entre la terre et les hommes, c’est en repartant des origines premières, qu’une esthétique radicale, voire primitive voit le jour. Ainsi, les formes organiques inspirées d’étranges organismes pluricellulaires fourmillent. Les matières rugueuses et abruptes reflètent un paysage ancestral et paléolithique. Le retour de la céramique sous toutes ses formes donne aux créations un aspect brutaliste. Plongée en images dans ce courant abyssal !

  • PLACE TO BE

    CAVERNE

  • PRESCRIPTRICE

    LUCY

  • HABITAT

    TROGLODYTE

  • CRÉATURE

    POLYFORME

Single Person Gallery, Shanghai
Kim Haddou et Florent Dufourcq, « Design Parade Toulon 2018 »  
Kim Haddou et Florent Dufourcq, « Design Parade Toulon 2018 »  

La caverne, premier refuge des hommes ! Loin d’une quelconque allégorie Platonicienne, les troglodytes et leur esthétique primitive sont partout. Déjà en 2018, Kim Haddou et Florent Dufourcq présentaient des niches lors la « Design Parade Toulon ». À Paris, dans les restaurants en vogue comme Oursin et La Riviera ou à Los Angeles dans boutique Sonia Boyajian Jewellery, ces décors alvéolés et rocailleux prolifèrent, avec des effets de matières au toucher rugueux.

Sonia Boyajian Jewellery Shop, Los Angeles
Restaurant Oursin
Valentine Schlegel
Valentine Schlegel

Dans cette tendance forte, la création de mobilier, cheminée – bibliothèque – lit – banquette, en céramique est très présente. Pionnière dans le genre, Valentine Schlegel sculpte dès les années 60 des cheminées comme paysages qui portent le souvenir immémorial de la grotte. Comme taillées dans la roche, ses créations font écho à la maison de César Manrique à Lanzarote. Les lignes organiques du mobilier se prolongent dans des sculptures en céramique. Des inspirations résolument végétales avec des formes de tubercules, de bourgeons. Brutes et naturelles.

Lounge bar Buha’i’rest à Budapest

L’héritage de Valentine Schlegel et des céramistes des années 60 modèle aujourd’hui les habitats. Ces derniers prennent des airs de tanières : de véritables refuges aux lignes déliées et à la lumière tamisée. Là-bas, l’espace se construit autour des reliefs rocheux et est ponctué de mobiliers organiques, comme la bibliothèque Primordial de Raphael Navot pour Roche-Bobois.

bibliothèque Primordial de Raphael Navot, Roche-Bobois
Guy Bareff
Guy Bareff
Guy Bareff

Outre l’architecture, cette mémoire primitive aiguise aussi les sculptures, luminaires et mobiliers. En chef de file de cette esthétique singulière, Guy Bareff et ses créations alvéolées.

Lampe Yeti - Miroir « Zephyr » par Olga Engel
Eny Lee Parker

Une nouvelle vague de jeunes créateurs excelle dans l’art de la céramique et de l’étrange avec des formes inattendues. Parmi eux, Eny Lee Parker  et ses tables, tabourets et luminaires tortueux évoquant les formes naturelles de la roche.

Eny Lee Parker
Sigve Knutson
Sigve Knutson
Wang & Söderström
Wang & Söderström

L’esthétique organique transparait également à travers les créations du studio Wang & Söderström qui signe par l’impression 3D des œuvres bulbeuses et visqueuses imitant « des formes de vie conçues pour survivre dans des conditions sous-marines qui apparaissent lorsque l’océan se retire. »

Boutique Glossier, New-York
Mesmerizing Forms From Nature par Turi Heisselberg
Sculpture Stand Up For Yourself par Jaime Angelopoulos

En créant des effets de matières rugueuses et sinueuses, les designers font passer les émotions des abîmes océaniques comme des gouffres terrestres à travers la forme et la couleur. Résultat : des créations rocambolesques écorcées, mousseuses, tentaculaires et anémonaires, à la croisée de la terre et de la mer.

Reversed Process Furniture » par Philipp Aduatz
Suspension Myx de Jonas Edvard
Well Proven Chair par Marjan Van Aubel & James Shaw

Avec un instinct encore plus primitif, certains créateurs allient adaptabilité et durabilité pour créer une connexion avec la Terre. Un voyage rudimentaire initié par la suspension vivante et presque comestible de Jonas Edvard réalisée à base de fibres de champignons. Ou la chaise de Marjan Van Aubel & James Shaw issue d’une réaction chimique entre la bio-résine et des copeaux de déchets de bois. 

Sculpture Geomorphology par Gurli Elbækgaard
Suspension Nichoir de Pascale Morin - By-Rita
Mood Letter
Recevez chaque jeudi dans votre boite aux lettres : une tendance à venir, un trend-setter invité, un mood inspirant !