Goodmoods

DESIGN PARADE

Super-Theme

il y a 4 mois


Le 27 juin dernier démarrait le festival Design Parade, présidé par Pascale Mussard. Avec comme ambition de partager le meilleur de la création contemporaine, les concours de design d’objets (Hyères) et d’architecture d’intérieur (Toulon) et les expositions présentées dans différentes lieux, résonnaient comme un hommage aux demeures méditerranéennes. Une éloge de la nature, de la poésie et de la lenteur. À l’image de la salle de sieste « Farniente » ou du « salon méditerranéen » , ce festival est une « invitation à se reposer, quelques minutes, ou quelques heures, dans la moiteur de l’été ». Un moment pour rêvasser, inviter, discuter, se retrouver. Décryptage de ces lieus à l’atmosphère brute, minérale et ordonnée, propice à la création.

  • Paresse

    créative

  • Minimal

    Solaire

  • Création

    Engagée

  • Lieu

    Riviera

Le festival est fondé et dirigé par Jean-Pierre Blanc, et présidé par Pascale Mussard. Créé en 2006, Design Parade Hyères a pour ambition de partager la création contemporaine dans le domaine du design avec le public et les professionnels. Point central, le concours présente chaque année dix jeunes designers, leur offrant une vitrine et un accompagnement uniques.

Les Instruments de musique collectifs

De Grégory Granados

Grand prix du jury et du public de Hyères, Gregory Granados présente STEP : un instrument de musique collectif. Un ensemble sonore que chacun peut actionner à l’aide de baguettes. Ici, l’expérience de l’objet commun par une utilisation collective questionne.

L’ Humidificateur d’air

De Maxime Louis-Courcier

Mention spéciale pour l’humidificateur d’air en faïence de papier de Maxime Louis-Courcier. Comme une réponse à la surchauffe, son climatiseur nouvelle génération est composé de tubes en polyéthylène de plantes et de résidus agricoles !

Les Bilboquets

& lampes

De Flavien Delbergue

Le point de départ du projet Asobi de Flavien Delberque ? Les matériaux qui l’entourent. Un véritable terrain de jeu : il les transforme, s’en réapproprie l’essence, afin de créer des pièces alliant simplicité et contraste. Bilboquets, vases ou luminaires, des objets simples, beaux, légers.

La retrospective de l’artiste Jean Hugo

Par le studio Haddou/Dufourcq

Voir la vie en rose… avec le décor pensé par le studio Haddou / Dufourcq pour revivre une rétrospective du travail de Jean Hugo (artiste aux multiples casquettes : peintre, décorateur, illustrateur et écrivain).

La retrospective

« Le créateur à deux têtes »

de/Par Janine Abraham & Dirk Jan Rol

Les créations inédites, de l’après-guerre, du couple de designers Janine Abraham et Dirk Jan Rol, symboles d’un va-et-vient permanent entre tradition et innovation, artisanat et industrie et de la complémentarité assumée de leurs deux personnalités.

L’ Exposition « L’Horizon des particules »

De Mathieu Lehanneur

De grands arbres diffuseurs d’une brume rafraîchissante, un bloc de marbre posé sur des bulles de verre soufflé, un morceau d’océan fossilisé… Dans le travail Mathieu Lehanneur, la biologie côtoie l’artisanat, la nature primitive se mêle aux outils numériques, et le temps qui passe joue avec le temps qu’il fait ; comme une brève histoire de l’humanité.

Le Salon Triclinium

De Sandro Della Noce & Caroline Wolewinski

La Bibliothéque Épair

De Maéva Prigent

La bibliothèque Epair, pensée comme une sculpture, rappelle la silhouette d’une crique. Maéva Prigent fait écho à la fois à l’aridité des reliefs rocheux et à certaines architectures méditerranéennes. Le visiteur peut s’approprier chaque élément qui la ponctue.

La Salle de bains Zou Maë !

De Céline Thibault & Géraud Pellottiero

Leur projet Zou Maë ! (qui signifie « on y va et on recommence » en patois marseillais) a remporté la quatrième édition du festival d’architecture d’intérieur Design Parade. L’idée ? Un claustra et une baignoire en savon, heureux mélange d’inspirations japonaise et romaine, qui ont été imaginés pour être recyclés. Une bulle de créativité pour attirer l’attention sur les enjeux de l’économie circulaire. Le savon s’est imposé aussi comme un symbole pour raconter et défendre les savoir-faire locaux.

L’antichambre d’un toit-terrasse

De Maximilien Pellet & Zoé Piter

Une antichambre à l’allure rêveuse et malicieuse, avec son sol en faïence, plafond argenté aux reliefs travaillés et un échiquier en céramique. Une invitation à jouer, rêver et s’élever.

LE STUDIO-ATELIER

De Simon Moisière & Jean Rodet

« Villégiature minimale » : un studio / atelier solaire et fonctionnel propice à la création. Au centre : le lit : une invitation à une paresse créative. À ses côtés : une douche en tôle émaillée bleue klein, une céramique rustique et un citronnier serti de mimosas. Le tout est délimité par des murs en médium perforés.

La salle de sieste

De Victoria Ayayi & Gabriel Vuillemin

Une installation pensée comme une ode à la paresse pour laisser son imagination divaguer. Cette éloge de la sieste a été lauréate du prix Eyes on Talents x Frame.

L’ Exposition

« Reprise des discussions naturelles »

De François Champsaur

Le président du jury, l’architecte d’intérieur François Champsaur a investi l’ancien évêché de Toulon, où il questionne le rapport entre l’homme et la nature. Une sélection de pièces minimalistes, loin des standards industriels, imaginée avec des artisans de la région. Un travail sur le plâtre, la terre, le rondin de châtaignier.

L’ Exposition « Fenêtres sur Cours »

De Kim Haddou et Florent Dufourcq

Dans le salon baptisé « Fenêtres sur cour » par les 2 lauréats du prix 2018, toutes les moods de l’année sont réunies : Une grande cheminée en aluminium à l’allure 70s est mixée à la chaude lumière du sud, accentuée par des drapés de couleur terracotta et le sol en galets. Des références antiques, vénus et amphores se fondent à l’atmosphère d’un palazzo italien, avec rayures transat et large banquette élégante.

La scénographie « Nouvelles vagues »

D’ India Mahdavi

Le Centre Pompidou s’exporte à Toulon, accompagné d’India Mahdavi pour la scénographie. Au programme ? Une exposition en trois temps avec une archéologie du transat et de la chaise longue mais aussi les formes ondulantes des années Pop, auxquelles fait écho une sélection de mobilier pneumatique, toute en légèreté. Le tout dans un décor rayé un brin nostalgique et très photogénique.

Mood Letter
Recevez chaque jeudi dans votre boite aux lettres : une tendance à venir, un trend-setter invité, un mood inspirant !