Cookie Consent by Free Privacy Policy website
Goodmoods

90s Effortless

© Seter Lindbergh

Super-Theme

il y a 2 mois


Giovanna de Bosredon, architecte et fondatrice d’Auguri Studio

Le minimalisme est intemporel. À l’heure où les réseaux sociaux créent un brassage inspirationnel, où la tendance change aussi vite que les feeds Instagram, les esthétiques opèrent un retour aux sources.

 

Les intérieurs et les vestiaires se veulent bruts, dépouillés sans pour autant être aseptisés. Ils puisent dans le lexique sobre iconique des nineties pour retrouver la simplicité avec élégance. Le credo : be chic, sans chichi. Une philosophie adoptée par la designer Giovanna de Bosredon dans des espaces qu’elle décore avec goût sous le nom d’Auguri Studio, ; elle la décrypte juste ici. Retour aux 90s.

  • Minimalisme

    Vintage

  • Décennie

    1990

  • Film

    Mr. Ripley 

  • Couple

    Brad & Gwyneth

Kate Moss pour Vogue © Corinne Day

Nineties icons

Appartement de Hubert de Givenchy © John Cowan

Carolyn Bessette et John John Kennedy à New York, 1996

Les icônes des années 1990 sont les inspirations vintage d’aujourd’hui. Les mannequins cultes comme Naomi Campbell et Kate Moss, les couples mythiques comme Carolyn Bessette et John John Kennedy, Gwyneth Paltrow et Brad Pitt deviennent les symboles d’une élite effortless. Leurs maisons de famille, à la fois très luxueuses et dépouillées, incarnent un chic intemporel hyper désirable.

Intérieur de Dumfries House
Salle de bain au Musée Nissim de Camondo
© Henry Bourne
© James E Harvey-Kelly

HOT STUFF

Retour aux sources

© Rouje

Dans les intérieurs et vestiaires, les matériaux bruts et modestes, les tons doux et neutres sont sur le devant de la scène : bois, cuir, lin, blanc, beige, crème, noir et blanc… Une base désaturée mise en valeur par des coupes et des formes simples mais extrêmement sur mesure.

© Enok Holsegård
Massimo Dutti
Bureaux Jacquemus © Julien Thomas Hamon
Via @carolinecorinth
Cuisine de Rose Uniacke

HOT STUFF

Minimal confort

© Sarah Ellison Studio

Déjà à l’époque, bien avant la crise sanitaire ou la tendance Niksen et le Limitarianism, le confort à la maison est mis au premier plan. Le mobilier est pensé pour épouser les formes du corps, les tissus sont hyper doux et légers, les ambiances sont reposantes. Une esthétique du calme que l’on retrouve plus que jamais dans les intérieurs contemporains.

© McMullin & co
Via @lisa.pintaud
Via @pjohnsonfemme
© Pieter Peulen
Maison de ville par AP Design

INSTACRUSH

Metal touch

© Merci Maison
Studio Giancarlo Valle © Clement Pascal

Les codes brutalistes et modernistes sont rehaussés et accessoirisés par des contrastes forts. Des lampes en verre de murano très travaillées, des formes tubulaires et industrielles, mais surtout, du métal et un acier chromé sous toutes leurs coutures. Un cocktail hybride qui fait parler toutes les époques.

Studio Haos © Adrianna Glaviano
© Jacquemus
© FRAMA

HOT STUFF

Bord de mer chic

Mara Hoffman Pre-Spring 2019

Le minimalisme se réévalue aussi avec l’iconographie surannée et distinguée des bords de mer. Les maisons de vacances bourgeoises de la côté italienne et de la French Riviera, hier désuètes, regagnent leurs lettres de noblesse face aux maisons modernes aseptisées. Une nostalgie qui plonge dans une ambiance de film façon « Le Talentueux Mr Ripley », remake américain de Plein Soleil sorti en 1999. Un long métrage iconique pour ses silhouettes toutes plus élégantes les unes que les autres et une simplicité à l’apogée.

Chez Ralph Lauren, New York
Ralph Lauren Summer 2022
Film « Le Talentueux Mr Ripley », 1999
© Hallworth
Vogue Paris

HOT STUFF

Moodletter

Recevez dans votre boite mail les tendances, prescripteurs et styles dans l'air du temps !