Cookie Consent by Free Privacy Policy website
Goodmoods

Le mood de

Garnier & Linker

Guillaume Garnier et Florent Linker se rencontrent à l’école Camondo, avant d’aller travailler respectivement chez Studio KO et India Mahdavi. Très vite, ils souhaitent sortir de leurs bureaux studieux pour retrouver l’univers palpitant des ateliers. Là-bas, ils apprennent les exigences de l’albâtre, la pierre volcanique, le bronze, le plâtre ou encore le verre moulé. Ils multiplient les jeux de matières mais conservent une même exigence : imaginer des pièces d’exception fabriquées à la main.

 

Tout commence dans leur atelier où ils réalisent systématiquement une maquette à l’échelle 1 en cire, plâtre, terre, bois ou résine. Ainsi, il font évoluer leurs projets en toute liberté avant de passer la main à des marbriers, ébénistes, bronziers, verriers… Au-delà des modes et toujours fonctionnel, le travail de Garnier & Linker se destine à une clientèle d’architectes et de décorateurs. Retour sur leurs expérimentations de matières.

Lampe Iris - Guillaume Garnier & Florent Linker

Quel jour & heure est-il ?

 « Mercredi, 9h. »

Que faites-vous habituellement à ce moment de la semaine ?  

 

« Arrivée au studio, grand café en regardant des reportages photos sur l’architecture avant de commencer la journée. Si c’est une journée atelier, alors passage au vestiaire pour enfiler la tenue de combat et à l’attaque. »

Atelier de Garnier & Linker

Vos envies créatives du moment ?

Guillaume Garnier & Florent Linker dans leur atelier
Garnier & Linker

« Créer des objets techniques avec des savoir-faire manuels, pour leur donner une vibration artistique. »

Garnier & Linker

Votre Madeleine de Proust ?

 

« La tarte tropézienne. »

La genèse de Garnier & Linker ?

 

« Nous nous sommes rencontrés à l’école Camondo. Un an après notre diplôme, nous avons créé notre studio avec au départ comme seule volonté de travailler avec les savoir-faire de l’artisanat. Après un grand tour de France d’ateliers et des collaborations avec des architectes, nous avons décidé de lancer notre collection de luminaires, puis de mobilier. »

Atelier Garnier & Linker
Atelier Garnier & Linker
Garnier & Linker pour Ormond Editions - Table basse et console Romane

Qu’est-ce qui a influencé et façonné votre goût ?  

 

« L’univers de l’architecture entendu au sens large, qui embrasse l’architecture, l’architecture intérieure et la décoration. Et notamment les univers riches et différents de ceux avec qui nous avons le plaisir de collaborer. »

Forme, fonction ou fantaisie ?

 

« La fonction toujours, la forme la plus simple et juste possible, on laisse la matière se charger de la fantaisie. »

Atelier de Garnier & Linker
Luminaires Garnier & Linker

Des matières qui vous suivent depuis toujours ?

 

« Plutôt des matières qui ont leurs propres valeurs : le plâtre et son faux blanc, le bronze et ses patines, les nuances de bois, les reflets de la pâte de verre, les veines toujours changeantes de l’albâtre. »

Atelier et luminaires Garnier & Linker
Luminaires Garnier & Linker

Votre colormatch du moment ?  

 

Guillaume : « Une gamme de faux blancs de chez Farrow & Ball utilisée pour ma maison de week-end : Slipper Satin, Shadow White et Lime White. »

Atelier Garnier & Linker

Le projet qui vous occupe le plus en ce moment ?

 

« La mise au point de notre première collection d’objets de la maison, qui réunit les ateliers avec qui nous  collaborons habituellement pour nos luminaires et de nouveaux savoir-faire. Le tout entre la France, l’Europe et le Japon. »

Appartement Garnier & Linker
Exposition NOMAD MONACO - Table de Garnier & Linker

Quelles sont les inspirations liées à ce projet ?  

 

« Comme souvent chez nous, plusieurs influences se côtoient pour cette collection d’objets.

Forêt de cèdre japonais Kitayama
Atelier Garnier & Linker - Commode Kitayama de Garnier & Linker © Asa Liffner
Forêt de cèdre japonais Kitayama
Atelier Garnier & Linker - Commode Kitayama de Garnier & Linker © Asa Liffner

Les Arts Décoratifs qui ont donné beaucoup de chef-d’œuvre dans ce domaine, la sculpture pour son travail des matières et des  textures, et le Japon, notamment ici le résultat de notre travail avec différents ateliers depuis quelques années. »

Un matériau que vous avez récemment utilisé ?

 

« La laque urushi, laque traditionnelle japonaise, qui sublime toutes les formes sur lesquelles elle est appliquée. » 

 

Laque urushi - Garnier & Linker

La prochaine pièce design que vous aimeriez acquérir ?

 

Florent : « Une chaise longue Wire de Muller Van Severen. » 

 

Guillaume : « Une table basse d’Aldo Tura. »

Table basse - Aldo Tura
Chaise longue Wire - Muller Van Severen - Villa Cavrois

Le lieu culturel où vous pourriez retourner toutes les semaines ?

 

« Le musée Bourdelle à Paris, pour les œuvres bien entendu mais aussi pour l’architecture, le lieu, l’atelier, l’ambiance. »  

 

Atelier d'Antoine Bourdelle - Musée Bourdelle, Paris

3 pièces design iconiques ?  

 

« Les enceintes Elipson, le fauteuil ON1 d’Oscar Niemeyer et la Rolls Phantom 1928, celle de Gainsbourg tant qu’à faire ! »

Enceinte Elipson - Bureaux de Jacquemus © Photo @julienthomashamon
Rolls Phantom, 1928 - Fauteuil Oscar Niemeyer, modèle 0N1
Enceinte Elipson - Bureaux de Jacquemus © Photo @julienthomashamon
Rolls Phantom, 1928 - Fauteuil Oscar Niemeyer, modèle 0N1

3 artistes qui vous influencent ?

Hans Josephsohn dans son atelier
Vase Art Déco de Jean Dunand

« Le sculpteur suisse Hans Josephsohn, l’artiste américaine Roni Horn et l’artiste franco-suisse Jean Dunand. »

Roni Horn

Exposition de Roni Horn, Hauser & Wirth, Hong Kong – © Roni Horn

Conrad Willems - Construction IV © Cedric Verhelst

Le dernier créateur que vous avez repéré ? 

 

Florent : « L’artiste Conrad Willems. »

 

Guillaume : « Le sculpteur anglais Rory Menage. »

L’architecte qui construirait la maison de vos rêves ?  

 

Florent : « L’architecte japonais Kengo Kuma. »

 

Maison au coeur de Paris signée Kengo Kuma
Assemblée Nationale Dhaka, Bangladesh, 1982, Louis I. Kahn
Maison au coeur de Paris signée Kengo Kuma
Assemblée Nationale Dhaka, Bangladesh, 1982, Louis I. Kahn

Guillaume : « L’architecte américain d’origine estonienne, Louis Isadore Kahn. »

L’adresse dont vous attendez absolument la réouverture ?

 

« Le restaurant Maison Sota dans le 11ème à Paris »  

 

 

Restaurant Maison Sota - Salle principale
François Halard dans son atelier - © Cy Twombly

Les artistes avec qui vous aimeriez partager un dîner ?  

 

« François Halard, le photographe français connu pour ses photographies d’intérieur et d’architecture,  l’artiste espagnol néo-expressionniste Miquel Barceló, et enfin avec le styliste belge Dries Van Noten. » 

 

3 comptes Instagram inspirants ?

Une scénographie de film ou de lieu qui vous a marqué ?

Call Me By Your Name

VOIR

Florent : « La maison dans Call me by your name de Luca Guadagnino. »

 

Guillaume : « La Schaffer Résidence de John Lautner, dans le film A Single Man de Tom Ford. »

 

Moodletter

Recevez dans votre boite mail les tendances, prescripteurs et styles dans l'air du temps !