Cookie Consent by Free Privacy Policy website
Goodmoods

Le mood du

Studio Akademos

Akademos c’est le fantasme et la nostalgie du glamour des années vingt mêlé à la frénésie des seventies. Et pour cause, Aurélien et Costanza, ses deux fondateurs, architectes et designers, puisent leur inspiration dans toutes les références qui y sont liées. Scarface, The Great Gatsby, A Single Man… Des images à l’esthétique grandiose comme touchante façonnent les créations et décors du jeune duo.

 

Une signature qui les accompagne notamment dans leur dernière collection de mobilier dont les pièces portent toutes les noms de personnages aussi sulfureux que célèbres du siècle dernier. Lever de rideau sur Akademos.

Canapé Scott 02 © Akademos
Cabinet à liqueur Elsa © Akademos

Votre rencontre ? 

 

« On s’est rencontré il y a bientôt trois ans, on travaillait tous les deux chez Fabrizio Casiraghi à l’époque en tant que chefs de projets. En parlant, on s’est rendu compte qu’on avait tous les deux l’ambition de monter notre propre structure. On a participé à la Design Parade ensemble pour tester notre adéquation au travail, ça a fonctionné et on s’est lancé ! »

C’est quoi « Akademos » ?

« Ça a été le nom d’un magazine artistique et politique d’avant-garde de la fin du 20ème siècle monté par l’aristocrate et poète parisien Jacques d’Adelswärd-Fersen. Un homme très libre et subversif pour son époque. Pour nous, Akademos est donc une façon de dire que notre style trouve ses racines dans les codes bourgeois mais avec ce désir de jouer avec pour créer quelque chose de neuf. Et puis Akademos, à l’image de ce “Comte de Fersen” c’est aussi un attrait pour les univers mondains, celui des années folles et celui plus Fitzgeraldien des années soixante-dix. » 

Votre projet de départ ?

Console Ira - Akademos © The Invisible Collection

« Notre première collection de mobilier pour Akademos. »

Boîte Gloria © Akademos
Princess Ira von Fürstenberg © Alexis Waldeck, Vogue

Les inspirations de ce projet ?

 

« Nous avons élaboré nos pièces autour de cette esthétique glamour et mondaine de la café Society et des années 70. Chacun de nos meubles portent les noms de personnages célèbres de ces époques. Le canapé Scott par exemple, en référence à Scott Fitzgerald, la console qui s’appelle Ira pour la princesse Ira von Fürstenberg… »

© " Café Society " Woody Allen, 2016

Les matériaux de ce projet ?

 

« On a usé de beaucoup de matières réfléchissantes et sensuelles pour souligner l’esthétique festive typique des années vingt et soixante-dix. »

© " The great Gatsby ", Baz Luhrmann, 2013

« On a utilisé de la laque sur du bois de noyer à laquelle on a ajouté une finition high-gloss pour un effet miroir, de l’inox satiné, du cachemire pour la tapisserie… C’est un mix entre une ambiance intime et feutrée et quelque chose plus de l’ordre de la mondanité et de la réception.  »

Canapé Scott 02 © Akademos
Console Ira © Akademos
Canapé Scott 01 © Akademos

Pourquoi lancer une ligne de mobilier ? 

 

« Pour nous une pièce de mobilier est une façon de faire un premier pas vers notre univers esthétique en appuyant sa signature le plus possible. D’ailleurs, tout architecte fantasme d’en dessiner à un moment ou un autre. Et puis, il y a cette liberté folle qu’apporte le design comparé à l’architecture. » 

Boîte Gloria © Akademos

Votre madeleine de Proust ? 

 

« Les commodes de grand-mère remplies de pleins de petits trésors qui nous rappellent notre enfance. »

Selon vous, qu’est-ce qui a influencé et façonné votre goût ?

 

Aurélien : « Ma grand-mère, une femme très élégante qui m’a fait découvrir les arts : décoratifs, architecturaux, plastiques…

 

Elle m’a “nourri“ avec de nombreuses références et m’a permis de m’orienter vers ce que je trouve beau aujourd’hui. »

© Palazzo Guadagni, Florence

Costanza : « J’ai grandi en Italie dans une petite ville, j’ai toujours eu la chance d’être entourée par des palais, des églises etc. Pour moi la beauté ce n’est pas que le bon goût, il y a cette notion d’accident, d’imperfection qui me plait beaucoup et qu’on retrouve avec l’aspect vivant et décadent de l’Italie. »

© Palazzo Bozzi Corso, Lecce en Italie
Boîte Gloria - Akademos ©The Invisible Collection

Forme, fonction ou fantaisie ?

 

« Les trois. La fantaisie est le fil rouge de nos projets et c’est à partir d’elle que la forme prend le relais puis la fonction l’accompagne. »

Votre colormatch du moment ?

 

« Le rouge basque (RAL 3004), le rouge noir (RAL 3007) et le rouge oxyde (RAL 3009) ».

Cabinet à liqueur Elsa © Akademos
Canapé Scott 02 © Akademos

Comment voyez-vous le futur du design ?

Frank Lloyd Wright, Maison sur la cascade, 1934

« La responsabilité des designers vis-à-vis de l’éco responsabilité de leur production va très probablement continuer de croître. Ils vont être de plus en plus attentifs à leur impact. Et on va commencer à penser plus localement comme on le faisait avant en cultivant directement les matières du produit dans le pays de fabrication par exemple. » 

© Nicholas Shurey

Vos 3 derniers coups de cœur artistiques ?

© " The Graduate ", Mike Nichols, 1967
© Berthe Fumant, 1874, par Giovanni Boldini
© SS22 Schiaparelli

« L’exposition du peintre Boldini au Petit Palais, le film The Graduate de 1967 par Mike Nichols et le défilé couture printemps-été 2022 de Schiaparelli. »

3 pièces design iconiques ? 

 

« Un étui à cigarette de la designer Maria Pergay, une paire d’obélisques en verre de l’artiste Serge Roche et une table basse du designer italien Willy Rizzo. »

Boite à bijoux Maria Pergay
Table basse Willy Rizzo © AD France 2014
Paire d'obélisques par Serge Roche
Boite à bijoux Maria Pergay
Paire d'obélisques par Serge Roche
Table basse Willy Rizzo © AD France 2014

Un créateur qui fait mouche ?

 

« Le directeur artistique de Schiaparelli, Daniel Roseberry. »

© AW22 Schiaparelli
© AW22 Schiaparelli

Des architectes qui vous influencent ?

© Créations de Maria Pergay
Intérieur de David Hicks © Mark Roper

« La designer Maria Pergay, le décorateur anglais David Hicks et l’architecte slovénien Jože Plečnik. »

Bibliothèque Nationale de Ljubljana par Jože Plečnik

3 comptes Instagram inspirants ?

L’Hôtel de la Marine, Paris

La dernière adresse qui vous a bluffée ?

 

« L’hôtel de la Marine à Paris. Il vient de s’ouvrir au public pour la première fois. »

Le lieu culturel où vous pourriez retourner chaque semaine ?

The Frick Collection à New York
Peggy Guggenheim au Palazzo Venier dei Leoni

 

Costanza : « La collection Peggy Guggenheim à Venise dans le palais Venier dei Leoni. » 

 

Aurélien : « The Frick collection à New York. C’est un des derniers palais de l’âge d’or de New York. »

The Frick Collection à New York

L’architecte qui construirait la maison de vos rêves ?

 

Costanza : « Richard Neutra, un architecte californien de l’époque moderne. » 

 

Aurélien :  « L’architecte américain John Lautner. »

Milton Goldman House - Richard Neutra
Pescher House - Richard Neutra
Schaffer House - John Launtner
Milton Goldman House - Richard Neutra
Schaffer House - John Launtner
Pescher House - Richard Neutra

Une scénographie de film qui vous a marqué ?

La Villa Necchi à Milan du film Amore de Luca Guadagnino

« On en a quatre ! A single Man de Tom Ford, Amore de Luca Guadagnino, Scarface de Brian De Palma et Baisers volés avec Delphine Seyrig. »

La Schaffer house par John Lautner dans "A Single Man"
Scarface de De Palma
Chaque semaine, les moods de demain

Découvrez les plus beaux objets, lieux & créations du moment
dans nos moodboards de styles.