Goodmoods

Laque revival

il y a 1 mois


La Matériauthèque • Tous les mois, Goodmoods enquête sur une matière dans l’air du temps avec Plendi by Vinci Construction, entreprise générale spécialisée dans les réalisations d’exception qui jongle avec les matériaux rares et savoir-faire singuliers.

 

Patinée, satinée, glossée, mouillée, colorée… En 2021, la laque, toujours aussi parfaite, joue sur plusieurs registres. Ses effets brillants et ses finis précieux sont à nouveau célébrés dans la création avec plus de couleurs et de nuances que jamais.Le laquage est retwisté par la nouvelle garde de designers et d’architectes d’intérieur : Joris Poggioli, Sandra Benhamou, Fabrizio Casiraghi, Spotti Milano… En puisant dans différentes époques et influences, tous rétablissent le cachet singulier de la laque dans les intérieurs contemporains. Place à la  « Laquemania » .

  • Berceau

    Asie

  • Effet

    Glossy

  • Twist

    Coloré

  • Ambassadeur

    Jean Dunand

L’Asie comme point de départ

Réalisation Sophie Pinet, assistée de Jennifer Pouillaude © François Coquerel
Supernova Collection de Derek Castiglioni

Utilisée depuis des millénaires au Japon, au Vietnam ou encore en Chine pour décorer le bois, le bambou, la poterie, le cuir et le tissu, la laque fait aujourd’hui briller les intérieurs contemporains avec éclectisme et modernité.

 

Un revival qui remet sur le devant de la scène les panneaux et paravents aux influences japonaises et art déco de Jean Dunand, maître occidental de la laque.

Table d’appoint Apollo de Campbell-Rey
Laque « Femme et mouton » de Jean Dunand

Laque d'art et d'or par l'Atelier Midavaine pour un projet de boutique Cartier, mené par Plendi

Intérieur par Fabrizio Casiraghi © Cerruti & Draime

La laque là où on ne l’attend pas

 

L’avant-garde du design rend au hommage au berceau ancestral et artisanal de la laque en recréant des décors venus d’Asie et d’Orient remixés avec une laque monochrome plus brillante que jamais. Parmi eux : Fabrizio Casiraghi ou Spotti Milano font évoluer la technique en l’intégrant là où on ne l’attend pas, dans la cuisine avec des panneaux muraux singuliers ou sur des pièces sculpturales majestueuses qui font dialoguer architecture, ingénierie et design.

Console Butterfly d'Hannes Peer pour Spotti Milano
Lampe Mallow de Goodmoods Editions
Collection Miss Wong de la CFOC
Collection Miss Wong de la CFOC

Un hommage également rendu par la Compagnie Française de l’Orient et de la Chine avec sa nouvelle collection Miss Wong. Parmi le mobilier et les objets précieux de la série, la laque, toujours aussi parfaite, se décline en version mate, sable ou sépia sur des plateaux ronds, des tabourets et des vide-poches aux teintes glossy à mi-chemin entre ancien et récent.

Retail laqué-glossé

Flagship IMMI's Shanghai par Studio Unravel
Magasin Renaissance par Atelier Dialect

Ré-appropriée par la nouvelle horde d’architectes d’intérieur, la laque, hyper shiny, recouvre telle une pellicule translucide les murs, présentoirs et colonnes des derniers espaces retail avec une esthétique « laboratoire clean » hautement contemporaine.

Boutique Byredo à Shanghai par Halleroed
Boutique Acne Studios à Shanghai par Halleroed
Boutique Byredo à Shanghai par Halleroed

Chubby & glossy

© Cerruti & Draime
Applique Up Down de In Common With
Table Contacte de Bi-Rite Studio

La laque côtoie des formes chubby et tubulaires pour mieux révéler ses finitions brillantes, presque mouillées. Sur la console Euphrosyne de Joris Poggioli, sur l’étagère Hide and Seek de Pietro Russo comme sur la commode Storet de Nanda Vigo pour Acerbis, la laque retwiste avec modernité et authenticité les années 1970 et 1990 (inspirations  décryptées dans le Trendbook Rétro-Fantaisie 2022/23).

Casa Calada par Axel Chay
Buffet Storet de Nanda Vigo pour Arcebis
Table Roze de Pierre Yovanovitch
Console Hide and Seek de Pietro Russo
Console Euphrosyne de Joris Poggioli pour Youth éditions © Vincent Desailly
© Notoo studio

Le retour du rouge et du vert primaires

Bureau Fahri de Gaël Camu

Les designers façonnent des pièces avec des lignes acérées et des finitions soignées comme coulés dans un moule. Sur ces créations « en bloc », les classiques rouge et vert primaires retrouvent leurs lettres de noblesse, notamment sur les pièces de Francesco Balzano et de Gaël Camu qui réimportent le  sophistiqué-raffiné des années 70 dans les intérieurs.

Tabouret Giorgio 2 de Francesco Balzano
Source inconnue

Une préciosité exaltée

Mini Table Cloud Acajou de Louise Liljencrantz
Guéridons Recif de Pinto Paris

Les designers maximalisent la brillance et manient la couleur avec tact pour raviver et exalter la préciosité de la laque. Joris Poggioli, Louise Liljencrantz, Sandra Benhamou, India Mahdavi… La crème du design contemporain brouille les frontières entre les époques en mixant l’élégance feutrée des années 1970 à l’exubérance de l’Art Déco.

Bar Léon de Sandra Benhamou
© Colombe Clier
Miroir Ellsworth de Joris Poggioli
© Pouenat Révélations

Un décryptage imaginé avec la complicité de Plendi by Vinci Construction, qui jongle avec les matériaux rares et savoir-faire singuliers pour ses réalisations d’exception.

Moodletter

Recevez chaque jeudi dans votre boite mail les tendances, prescripteurs et styles dans l'air du temps !