Cookie Consent by Free Privacy Policy website
Goodmoods

Le mood de

Emmanuelle Simon

Emmanuelle Simon troque la facétie contre la poésie. Diplômée de l’École Camondo en 2012, l’architecte d’intérieur et designer franco-israélienne s’est façonné un style tout en singularité et minimalisme auprès de grands noms comme Jean-Marie Massaud et Pierre Yovanovitch

 

Se remémorant ses heures de bricolage dans l’atelier de son père à façonner toutes sortes d’objets, elle développe un rapport particulier avec la matière. Rapport qu’elle retranscrit aujourd’hui à travers des curiosités délicatement organiques : méridienne en chêne massif et tissu bouclé, table basse en pierre de lave, plafonnier en grès chamotté, bureau en bois Assamela patiné et acier noirci… 

 

Depuis son studio à Paris, Emmanuelle Simon conjugue la pureté et la rudesse des matériaux à des volumes sensuels et veloutés, le tout, sur fonds de tonalités neutres. Une esthétique épurée et artisanale qui suit tout naturellement son attachement pour la philosophie japonaise wabi-sabi, privilégiant la trace du temps et du travail manuel par-dessus tout. Démonstration.

Quel jour & heure est-il ? Que faites-vous habituellement à ce moment de la semaine?

 

« Mercredi 9h30, Habituellement je suis en réunion de chantier. »

Votre humeur du jour en 1 mot ?

« Énergique. »

Vos envies créatives du moment ?

 

« Des meubles mobiles à roulettes. »

Votre madeleine de Proust ?

« Le retour des beaux jours, qui me rappellent la légèreté de mon enfance. » 

Le projet qui vous occupe le plus en ce moment ? 

 

« Une maison que je construis à Paris. » 

 

 

Quelles sont les inspirations liées à ce projet ? 

 

« La lumière et la relation entre l’intérieur et l’extérieur. »

Un matériau que vous avez récemment utilisé ?

 

« La loupe de chêne pour ma collection de mobilier ARY. »

Une gamme de couleur qui vous suit depuis toujours ?

« Des teintes naturelles, du blanc au sable. » 

Selon vous, qu’est-ce qui a façonné votre goût ?

 

« Ma double culture entre les savoir-faire français et l’artisanat méditerrannéen que j’ai connu à Israël. »

Votre colormatch du moment ?

 

« Khaki, terracotta et ivoire.»

Vos 3 derniers coups de cœur artistiques ?

« La scénographie du défilé printemps-été 2021 du défilé Jacquemus qui se déroulait dans un champ de blé, l’exposition du sculpteur, peintre et tapissier Thomas Gleb à la galerie Deprez Breheret et le film Dune de Denis Villeneuve. »

La prochaine pièce design que vous aimeriez acquérir ? 

 

« Un miroir de Mithé Espelt des années soixante en terre estampée, verre cristallisé et or craquelé. »

3 pièces design iconiques ? 

 

« Le tabouret Berger de Charlotte Perriand, l’étagère murale B17 de Pierre Chapo et la suspension en laiton percé de Paavo Tynell des années cinquante. »

Le dernier créateur que vous avez repéré ?

 

« L’artiste peintre Wayne Pate. »

3 artistes qui vous influencent ?

 

« Le designer italien Carlo Scarpa, l’architecte anversois Axel Vervoordt et l’artiste sud-coréen Lee Ufan pour son travail de répétition unique. »

Axel Vervoordt

Carlo Scarpa

Lee Ufan

Axel Vervoordt

Lee Ufan

Carlo Scarpa

3 comptes Instagram inspirants ?

Les artistes avec qui vous aimeriez dîner ?

« Lee Ufan, pour échanger avec lui sur la notion de l’art dans le temps et l’espace. » 

La dernière adresse que vous aimeriez découvrir ?

« L’hôtel Es Raco d’Artà à Majorque. »

L’architecte qui construirait la maison de vos rêves ?

 

« J’adorerais collaborer avec le Studio Mumbai pour construire ma maison idéale. »

Une scénographie de film ou de lieu qui vous a marqué ?

 

« Celle du film Dune de Denis Villeneuve. »

Chaque semaine, les moods de demain

Découvrez les plus beaux objets, lieux & créations du moment
dans nos moodboards de styles.