Cookie Consent by Free Privacy Policy website
Goodmoods

PALETTE SIXTIES

Colormatch

il y a 4 mois


En partenariat avec Samsung

Si le féminisme a (presque) eu raison des carcans de l’imagerie de la ménagère cantonnée à sa cuisine, les codes esthétiques de cette époque persistent. Les teintes pastels kitch issues des publicités de magazines américaines des fifties et sixties paradent aujourd’hui dans des créations hautement contemporaines et laissent derrière elles les stéréotypes de grande consommation.

 

Après son apogée dans les années 1960, la palette de monochromes édulcorés gagne en modernité et devient le fil conducteur des collections de Hay, Montana Furniture, Reform ou encore Samsung… Les représentations foisonnent sous le signe d’une épure aux frontières du vintage, du moderne, du pop et du sublime.

  • Époque

    1950-1960

  • Berceau

    Etats-Unis

  • Pièce

    Cuisine

  • Matériau

    Formica

Formica Revival

Hier démodées, les cuisines en stratifié américaines sont à nouveau dans l’air du temps et s’alignent sur l’épure et le minimalisme d’aujourd’hui.

 

Les marques contemporaines comme Hay et Reform reprennent les codes visuels des kitchenettes d’après-guerre (cagettes en plastique, consignes, grille-pain XXL) avec la même palette que dans le temps, mais une gamme de matériaux renouvelée, plus durable : polypropylène 100 % recyclé, céramique…

Hay

La Consigne par Goodmoods

ELLE décoration © James Stokes

Sunny Harnett

Reform

Réfrigérateur Bespoke par Samsung

Réfrigérateur Bespoke par Samsung

Une esthétique rétro qui se profile jusque sur les façades des réfrigérateurs. La ligne BESPOKE de Samsung invoque elle aussi les sixties avec des panneaux aux teintes édulcorées personnalisables et interchangeables. Un concept qui permet à la cuisine de jongler avec les ambiances, et de passer de l’exotisme vanillé au lexique maritime en passant par les années Formica en deux temps trois mouvements.

Réfrigérateur Bespoke par Samsung

Intérieurs vintage-pop

Meuble Montana

Mobilier Montana

Le mobilier n’y échappe pas. Le retour du vintage fait le jeu des tonalités désaturées. Les architectes d’intérieur et designers d’objets l’ont bien compris et orchestrent une symphonie de sorbets épurés appliqués sur des matériaux à l’aspect synthétique qui n’est pas sans rappeler l’utopie plastique des américains à cette époque.

Maison d’Emma Leth

@llovemeright

Mobilier Montana

Helene Rebelo © Maria Teresa Furnari

Grannies bathroom

Projet de ARQUITECTURA-G © José Hevia

© Benjamin Guedj

Le cliché de la « salle de bain de grand-mère » est aussi salué par les décorateurs, scénographes et designers 3D. Les petits carreaux, les toilettes et lavabos en céramique traditionnels et les teintes acidulées retrouvent leur charme d’antan. Anna Broeng, Colin King ou encore  Dorothée Delaye valident.

Scénographie de Colin King pour Hay

hôtel Mercedes

Anna Broeng x Teklan

© Ex.t

© Stellan Herner

Scénographie de Colin King pour Hay

Palette old school

GQ Magazine

Les années pop et la palette old school planent aussi sur la mode en version hyper couture. Le costume rose Prada porté par Austin Butler dans le dernier biopic sur Elvis Presley est déjà iconique. Tout comme les tuniques au style argyle de Casablanca qui s’inspirent du vestiaire populaire de l’âge d’or du Rock’n’Roll.

 

D’une même palette, la jeune génération de créateurs revendique les teintes édulcorées de cette ère si particulière. 

SS22 Moschino

Courrèges

Chaque semaine, les moods de demain

Découvrez les plus beaux objets, lieux & créations du moment
dans nos moodboards de styles.