Goodmoods

At home with

Alexandra Golovanoff

Des personnalités nous livrent la liste de leurs envies durant le temps si particulier du confinement.
Un condensé de Good Moods.

La mode, la mode, la mode… Six mots qui résonnent pour tout  une génération qui a été marquée par cette émission. Six mots qui font aussi délicieusement passer le temps pendant le confinement. Avec sa casquette de journaliste mais aussi celle de fondatrice avec sa marque de tricots éponyme, Alexandra Golovanoff ne cesse de s’amuser avec cette mode.

 

Une mode pas toujours aussi futile qu’elle n’y paraît, Alexandra participe en effet à « La mode s’engage » : une vente au profit de #ProtegeTonSoignant à retrouver juste ici. En attendant l’ouverture des enchères vendredi 1er mai à midi, voici en quelques mots l’état d’esprit et les envies d’Alexandra.

Alexandra Golovanoff © Le parisien

Où s’évader virtuellement ?

 

« Sur Google Earth. C’est totalement fou de pouvoir pointer n’importe quel endroit et se balader autour, essayer de comprendre la géographie. »

© Baud - Illustration @loic.baud pour Goodmoods.

Le livre à lire et relire ?

 

« Le Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov. »

Alexandra Golovanoff

L’endroit rêvé où se confiner ?

 

« Dans un endroit calme, vert, spacieux ? Je me dit heureusement que l’on est au printemps et pas en novembre, on deviendrait tous dépressif sinon. »

Le film à regarder en boucle :

 

« Koyaanisqatsi de Godfrey Reggio, sorti en 1982. »

Koyaanisqatsi

La 1ère chose à faire une fois le confinement levé ?

 

« S’embrasser ! « 

© Baud - Illustration @loic.baud pour Goodmoods.
Mood Letter

Recevez chaque jeudi dans votre boite mail les tendances, prescripteurs et styles dans l'air du temps !