Goodmoods

Royal Lilas

Colormatch

il y a 4 mois


Lilas, lavande, parme, violine, une palette devenue cool après avoir été mise au placard. Couleur kitsch des soirées 90’s, délavée, démodée… Parce qu’elle frôle le mauvais goût, la palette lilas devient audacieuse et joue l’apanage des influenceurs, millennials et artistes en tous genres. Clash esthétique, nostalgie rétro, glamour assumé. Plus subtil que l’ultra-violet, le lilas s’associe à l’infini et tire vers des teintes bleutées ou rosées pour arborer un style plus féminin et impertinent. Modernisée, revue et corrigée par les créateurs de tous horizons, le lilas signe son retour en grande pompe.

  • PRÉCURSEUSE

    ELIZABETH II

  • ÉVÉNEMENT

    BAL DE PROMO

  • SORBET

    VIOLETTE

  • STYLE

    GLAM-KITSCH

Kelsey McClellan
Via Please ! Magazine
Doolittle - Stylisme : Aurore Sfez

Couleur kitsch par excellence, le lilas offre une esthétique romantique, glamour et vaporeuse qui suggère un univers « bal de promo ». Portée de manière assumée par la génération « millennials » avec un voile nacré, la teinte suggère une nostalgie des années 1990. En tête de file de cette désinvolture lilas : les artistes Vendredi-sur-mer, Angèle, Claire Laffut jusqu’à la chevelure de Billie Eilish qui a raflé tous les prix aux Grammy Awards.

Vendredi sur mer
Olivia da Costa
Paloma Wool
Billie Eilish
Angèle - A colors show

Prenant le contre-pied de la tendance vue par les générations Z et Alpha comme une aliénation ringarde, le lilas matérialise une volonté de se démarquer et d’exprimer sa personnalité par la couleur. Sur du velours côtelé, en coloration capillaire, ou sur fond de studio d’enregistrement, il symbolise le nouveau normcore (contraction de « normal » et de « hardcore » signifiant que le ringard est devenu marquant).

Backstage Jacquemus - automne-hiver 2020-2021
Courreges FW20

Doux, nostalgique, associé à une palette de vert tendre ou de teintes melon, le lilas est sur tous les fronts : des créateurs parisiens aux front rows en passant par les comptes Instagram des jeunes digital brands. Après avoir défilé dans les champs de lavande, Simon Porte Jacquemus a misé cette année sur le lilas pour sa dernière collection « L’année 97 ». Avec des tonalités et inspirations plus seventies, la maison Courrèges distille elle aussi des notes violines dans ses silhouettes. Lilas et vert matcha un duo pour les fashionistas éclairés.

Paloma Wool

INSTACRUSH

Studio Proba
Objects For Objects - Urban Outfitters

Après 2018, année de l’ultra-violet – désignée par Pantone comme LA couleur, l’intensité plus subtile et modérée du lilas rend la nuance plus cool car plus kitsch. Il s’associe en toute légèreté à des notes orangées. D’autres nuances pastels, aux allures de sorbets, vert mentholé, bleu lavande, offrent aux millennials des associations à la fois étranges et rafraîchissantes.

Courreges FW20
Piggy Ring Box - Wang & Söderström
Ladurée Genève Quai des Bergues - Par India Mahdavi
Table basse India Mahdavi - Nilufar
Houtique M&O 19 - Masquespacio

Dans les intérieurs, la palette royale lilas frôle la frontière entre sublime et mauvais goût. Et ils sont encore rares ceux qui osent s’y aventurer. India Mahdavi reconnue pour ses palettes fraiches et vibrantes, a réussi à s’approprier dès 2016 cette nuance subtile et complexe pour le café Ladurée à Genève.

© Helene Rebelo - Cool Machine

INSTAFOOD

 

Hyper-instagramable, le lilas s’invite sur toutes les tables. Et comme quintessence du violet pastel : le « purple ube », la patate douce philippine violette déclinée sous toutes les coutures par les acteurs de la food pour ses vertus colorées.

© Tintology
Sabine Marcelis

La palette lilas joue sur son passif rétro-kitsch pour devenir cool. Distillée sur les blocs graphiques en résine translucide de Sabine Marcelis, la palette se mue en teinte ultra moderne voir cyber-futuriste.

© Wonmin Park
Delfino Sisto Legnani
Mood Letter
Recevez chaque jeudi dans votre boite aux lettres : une tendance à venir, un trend-setter invité, un mood inspirant !