Goodmoods

Le clip de « Mojo » par

Claire Laffut

True Story

il y a 1 semaine

Belge, dans l’air du temps et terriblement créative, la chanteuse et artiste Claire Laffut est partout. Alors qu’elle est l’une des incarnations de la campagne du parfum Gabrielle Chanel, sa réputation a aisément traversé les frontières du nord et son EP Mojo promets d’être le son du moment. Pour cette True Story, Claire nous raconte son clip, à la hauteur de ses folles ambitions. Un univers constitué de peintures surréalistes inspirées de Miró, et de visuels créés de toute pièce.

CLAIRE LAFFUT
© Michelle Du Xuan

« Pour mettre en scène chaque chanson, je crée une œuvre d’art. Pour le titre « Mojo » j’ai peint une toile. Pour le titre « Vérité » c’etait une fresque. Et pour « Gare du Nord », je vais faire un vitrail… La musique nourrit ma peinture et vice versa. »

COULEURS DU TITRE
Photo : Remi Ferrante via Modzik

un rouge sauvage associé à son vert complémentaire

LE CLIP "MOJO"

« Au début de la conception de mes nouveaux titres, ça n’allait pas en studio, on n’arrivait pas à aboutir à une chanson. Et là, mon producteur m’a dit “on arrête, on n’a pas le mojo”… J’avais déjà entendu le mot mojo plus jeune en voyant les films Austin Powers, qui racontent l’histoire d’un agent secret complément dingue.

« Afin d’inventer le clip de cette chanson, j’avais envie de travailler les corps et les ombres. J’ai donc peint un tableau représentant deux visages de deux couleurs après avoir écris les séquences du clip, pour rendre la musique vivante avec mes œuvres. »

 

Mojo est un mot sonore, aux tonalités quasi reggae, ce qui m’évoquait aussi le chanteur Damian Marley, le fils de Bob. Quand je me suis mise à chanter “Mojo-t’en-vas-pas”, nous nous sommes mis au piano… et la chanson Mojo est née. C’est dingue de voir ce qu’il se passe quand tu te détaches de tout et que tu crées juste. »

Extrait du storyboard du clip "Mojo" imaginé par Claire Laffut
l’atmosphère de la musique

INTENSE ET SENSUEL

BB DANCING

« Et Dieu... créa la femme de Roger Vadim (1956) avec Brigitte Bardot qui est comme possédée, en transe, dans ce film.

J’ai voulu recréer cette perte de contrôle. »

« J’ai aussi imaginé cette horloge murale et j’ai été voir un fabriquant en Belgique afin de la faire réaliser (il a fait ça en deux nuits !).

 

Le résultat est une plaque de marbre récupérée avec une structure métallique à la fois symbolique et abstraite. »

Claire Laffut sur le set du clip "Mojo"

« Les éléments ethniques et tout particulièrement les masques africains m’ont inspiré pour réaliser ce clip et y figurent.

 

J’ai les ai trouvé dans le 20ème arrondissement de Paris et je les ai adoré. Dans la vidéo, je les ai associé avec une palette de peinture. »

La genèse

Chaque titre de l’album égale une couleur et une ambiance différente.

Mojo en quelques mots

« La photo illustrant l’EP Mojo a été prise en vacances chez mon grand-père, de manière inopinée.

J’étais avec Charlotte Abramow (une amie photographe de Bruxelles) et elle m’a pris par surprise en train de croquer dans un fruit pas du tout mûr. Quand on a vu la photo, on a toutes les deux su directement que c’était celle qu’il fallait en couverture de l’EP. »

Photo : Charlotte Abramow
Mood Letter
Recevez chaque jeudi dans votre boite aux lettres : une tendance à venir, un trend-setter invité, un mood inspirant !