Goodmoods

Digital Mythologie

Super-Theme

il y a 5 mois


À l’heure où dessiner et fabriquer des objets en 3D s’est démocratisé, la sphère des réseaux sociaux voue un quasi culte aux studios de créations spécialisés dans des rendus ultra réels, mettant en scène de « l’irréel ». Respectés, voire adulés, ils réalisent par ordinateur des univers à l’ambiance onirique, créés de toute pièce, dont s’inspirent tour à tour le monde du graphisme, de l’architecture d’intérieur, de la décoration et du retail. Ère antique ou future ? Espace d’exposition ou pièce à vivre ? Les frontières s’estompent et les designers imaginent de nombreuses passerelles entre le digital et la « vraie vie ».
  • Futur

    Fantasmé

  • Canons

    Antiques

  • Média

    Instagram

  • Design

    3D

La marque de meubles et objets australienne United Product.
Concept de scénographie « Inspiration Room » par Six N. Five.
Ci-dessus et ci-contre : Six N. Five.

Les studios de création mettant en avant cette esthétique singulière, ces lieux virtuels, et parfois bien réels, sont aujourd’hui nombreux. Les Barcelonais de Six N. Five sont, entre autres, l’appanage des yeux rivés sur Instagram, qui propage ces images plus-que-parfaites à la vitesse d’un éclair. Découvrez leur travail, plus en détails juste, ici.

« The Gift Hotel », vidéo réalisée par Six N. Five pour la marque Massimo Dutti.
Table basse (au mur), Atelier Aveus
Mobilier en matériaux recyclés par Malmö Upcycling Service.
Table basse en marbre, Dooq
Papier peint, Texturae

Références aux temples grecs à colonnades, aux arcades issues tout droit des emblématiques villas palladiennes, aux paysages dénudés et à l’ambiance de fin du monde des peintures de Giorgio de Chirico, ou même à l’architecture postmoderne de Ricardo Bofill, ces images et objets réinventent la notion de temps présent.

« Ambiguous », un projet architectural imaginaire à ciel ouvert de Massimo Colonna.

INSTACRUSH !

Les créateurs de cette nouvelle « mythologie » sur les réseaux
Un des rendus du projet « Imagined Architectural Spaces » d’Alexis Christodoulou.
The Element U Chair @studio_lapeche

De quoi attirer une foudre de créateurs à s’approprier avec les outils numériques cet esprit de fantasme pour les formes du passé, comme l’artiste graphiste Alexis Christodoulou, basé à Cape Town (Afrique du Sud), et son projet d’architectures fictives (à retrouver juste ici).

Une piscinée rêvée par Alexis Christodoulou.
La Fábrica, les fameux bureaux et le chef-lieu de l'architecte espagnol Ricardo Bofill.
Osteria Oggi (Adélaïde, Australie)

Un mood que l’on peut facilement s’approprier avec lumières tamisées et en évitant l’accumulation afin de concentrer les regards sur des meubles et des objets aux formes néo-antiques et aux matériaux lisses, voire bruts.

Boutique The Daily Edited à Melbourne (Australie). Design : Pattern Studio.
Lomax Studio, Londres. Architecture : Critical Architecture Network.

Le tout à associer dans l’esprit d’une scénographie qui mélange toutes les échelles ; créer des paysages oniriques dans lequel il fait bon vivre, travailler et rêver. Béton, marbre, cuivre, plexiglass… tout est permis dans le futur.

Les miroirs en trompe-l’œil (à gauche) des Américains Bower Studios.
Mood Letter
Recevez chaque jeudi dans votre boite aux lettres : une tendance à venir, un trend-setter invité, un mood inspirant !