Cookie Consent by Free Privacy Policy website
Goodmoods

Le mood de

Pool Studio

Prendre le temps. Voilà le leitmotiv qui anime Léa et Sébastien, fondateurs et designers du studio Pool, et qui leur permet de mener à bien et tout en justesse l’ensemble de leurs projets. L’un a bâti son amour du design auprès d’une mère bretonne férue de chine, la seconde raconte que cette passion s’est construite au fil des rencontres.


Attachés au savoir-faire artisanal français, les deux designers sont aux confins de multiples disciplines : le design, l’architecture d’intérieur, la direction artistique et le graphisme. Leur dernière collaboration ? C’est auprès de L’atelier François Pouenat qu’ils la réalisent. Une des rares et dernières prestigieuses ferronneries de France. 

 

Rencontre d’un duo taillé pour durer.

 

 

 

Vos projets du moment ?

 

« Nous collaborons actuellement avec la marque Théorème pour une gamme modulaire de canapés dans la continuité du fauteuil Achille que nous avons conçu en 2019. En parallèle, on continue nos missions de direction artistique pour l’atelier François Pouenat. Nous sommes également en train de travailler sur la fabrication de tables pour la galerie 13 Desserts à Hyères . »

Appartement R.O.F © Yannick Labrousse
Série 01 – Atelier François Pouenat © Pool Studio

La genèse de votre collaboration avec l’Atelier François Pouenat ?

Série 01 – Atelier François Pouenat © Pool Studio

« La collaboration a commencé en 2014. On avait ce même goût d’entreprendre et de nouveauté. Il revenait d’une période ou il souhaitait remanier son atelier. Et à force d’échanges, on a décidé de pousser la collaboration jusqu’au bout. L’atelier a un savoir-faire exceptionnel dans son domaine qui se fait de plus en plus rare. »

Schnickschnack © Pool Studio
AD Matières d’Art x Atelier François Pouenat © Pool Studio

Un matériau en particulier ?

 

« On s’est jamais donné de limites sur les matériaux. Plus que le matériau, c’est la manufacture qui nous intéresse. On est des designers, on n’est pas des fabricants. On a besoin de ce rapport avec la main qui va fabriquer. C’est ce qui nous intéresse. C’est pour cela finalement que l’on se tourne beaucoup vers les artisans d’art encore présents en France.»

Un leitmotiv chez Pool studio ?

 

« On cherche à faire moins et mieux. On n’est pas là pour produire des millions d’objets qui ne servent à rien. On ne veut pas devenir une espèce de fast-furniture et enchaîner sans arrêt les projets. On ne peut pas exister dans ce mode de consommation là. »

Appartement R.O.F © Yannick Labrousse

La pièce design que vous aimeriez acquérir ?

 

Léa : « Un lustre de Gino Sarfatti et une vieille pièce de Charlotte Perriand comme une de ses tables basses. »

Lustre Model 2109/24/14 par Gino Sarfatti, Astep
Table Accordo pat Charlotte Perriand - Cassina

Sébastien : « Le canapé Sfatto de chez Edra, qui n’est peut-être même plus édité. Il a été conçu par Francesco Binfaré. Il est à la fois déformé et hyper technique. »

Sfatto sofa - Edra par Francesco Binfaré

Qu’est-ce qui a influencé votre goût ?

Léa : « Probablement mon père, il collectionnait des tableaux et des arts picturaux. Et puis il y a eu des rencontres qui m’ont marquée. Notamment un stage chez les verriers Perrin et Perrin. Leur manière de travailler a eu une grande influence sur moi. Depuis, je continue à façonner mon goût avec les personnes rencontrées grâce à Pool studio. »

J.S.B. Sculpture en verre - Perrin & Perrin
Hôtel Aristide - Marion Collard © Hervé Goluza

Sébastien : « Ma mère était à la fois une collectionneuse et une chineuse, ma grand-mère et mon arrière-grand-mère également. On avait beaucoup de collections de faïence de Georges Oriot en tant que breton de souche ou bien des chaises Michael Thonet qui prenaient toute la place… J’ai développé un rapport très affectif à l’objet. On allait aussi souvent à Idée, un petit magasin de meubles de Pont-Aven près de chez mon arrière-grand-père qui m’a un peu initié au design. »

Votre madeleine de Proust ?

Fauteuil Togo © Ingrid Pacilly
Fauteuil Togo, Ligne Roset, 1974

Sébastien : « Le canapé Togo de Michel Ducaroy. Mon arrière-grand-mère avait acheté un appartement à Paris pour pouvoir aller aux salles de ventes de Drouot et il y avait un Togo à l’intérieur. Quand on allait à Paris enfant, on s’amusait à se jeter dedans. Chose normalement interdite avec tous les autres canapés. »

Léa : « La lampe d’Achille Castiglioni. Elle avait déjà un côté hyper minimaliste. Je trouve qu’il y a une notion très importante d’héritage autour de la lampe. C’est vraiment un objet qu’on se transmet. »

Achille Castiglioni et l’Arco – © Flos

Forme, fonction ou fantaisie ?

 

« La fonction prime avant tout. La fonctionnalité c’est ce qui nous différencie d’un artiste. On travaille pour que des gens utilisent nos produits. On doit concevoir une fonction pratique à l’objet.  »

Appartement R.O.F © Yannick Labrousse

Sébastien : « On utilise la couleur un peu comme on utilise la forme. On essaye de voir dans quel environnement on projette l’objet. A partir de cet environnement, on choisit un certain nombre de formes, de matières, de textures et de couleurs. »

 

Léa : « La couleur est comme une note de musique qu’on ajoute à la composition globale. Elle ne doit pas nous plaire à nous mais faire partie de l’harmonie globale du projet. »

Appartement R.O.F © Yannick Labrousse
Valentine Schlegel - Je dors, je travaille (Texte par Hélène Bertin)

Votre dernier coup de cœur artistique ?

Léa : « Le Catalogue bio-monographique de l’artiste Valentine Schlegel. »

Sébastien : « Le livre A Woman Artist in the Avant-Garde sur l’œuvre de Marthe Donas. »

Marthe Donas - Composition abstraite, 1920

3 comptes Instagram inspirants ?

Balkon - care par Joe Taillieu
Twelve Houses par Förstberg Ling © Markus Linderoth

L’architecte qui construirait la maison de vos rêves ?

 

Léa : « Förstberg Ling. »

 

Sébastien : « Vincent Van Duysen, Fala Atelier ou Joe Taillieu. »

Projet 097 par Fala Atelier
Moodletter

Recevez chaque jeudi dans votre boite mail les tendances, prescripteurs et styles dans l'air du temps !