Goodmoods

AT HOME WITH

ARTURO ARITA

Des personnalités nous livrent la liste de leurs envies durant le temps si particulier du confinement.
Un condensé de Good Moods.

Pas l’ombre d’une rose ou d’une tulipe mais des heliconias, nérines, proteas, anthuriums, renoncules, limoniums ou gypsophiles… Autant de sonorités intrigantes que de notes avec lesquelles Arturo Arita compose et sculpte ses bouquets. D’orthophoniste à New-York, cet hondurien est devenu designer floral à Paris. Fasciné par la majesté des plantes qui s’épanouissent dans les jardins botaniques du monde entier, il propose dans sa galerie du Palais-Royal un véritable voyage floral.

 

Sa boutique atypique a été imaginée par l’architecte Sophie Dries, elle s’est inspirée des grottes maniéristes de la renaissance italienne. Là-bas, entre les murs de plâtre et les cavités, Arturo présente ses créations dans sa collection de vases, chinés aux puces ou à Drouot, signés Murano, Gio Ponti ou César. Avant de pouvoir y retourner, voici ses envies et idées.

Où s’évader virtuellement ?

 

« L’exposition de Christian Louboutin au Palais de la Porte Dorée L’Exhibition[nist].»


(N.D.L.R. À défaut de pouvoir aller la voir pour le moment, découvrir ses coulisses avec le documentaire d’Arte Sur les pas de Christian Louboutin. )

 

 

L’endroit rêvé où se confiner ?

 

« Dans le jardin de Roberto Burle Marx dans le quartier de  Grumari, à Rio de Janeiro. »

 

 

La bande-son de votre quarantaine ?

 

« Orchestre OK Jazz .»

 

OK JAZZ

 

Le livre à lire et relire ?

« Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Márquez»

 

 

Le film à regarder en boucle ?

 

« La Dolce Vita de Fellini. »

 

LA DOLCE VITA

 

La 1ère chose à faire une fois le confinement levé ?

 

« Fêter mon anniversaire avec tous mes amis (peut-être avec un peu de retard). »

 

© Baud - Illustration @loic.baud pour Goodmoods.
Mood Letter

Recevez chaque jeudi dans votre boite mail les tendances, prescripteurs et styles dans l'air du temps !