Cookie Consent by Free Privacy Policy website

Y2K

nostalgie

Kim Kardashian, GQ « Man of the Year 2023 » © Jack Bridgland

Styles

il y a 2 mois


Deux décennies après son apparition, le style Y2K (abréviation de « Year 2000 ») qui a bouleversé toute une génération, inspire plus que jamais la création. Outre la fascination récente pour les icônes féminines des 90’s, les années de transition vers le siècle nouveau, et notamment le « bug de l’an 2000 » qui a déclenché la révolution de l’informatique, chahutent les esthétiques contemporaines. 

 

Sac en forme de Walkman, table pixel, chaise à coque transparente colorée… Animés par leurs premiers instants geek, les designers et créateurs imaginent un lexique kitsch-nostalgique qui ressuscite l’esprit d’euphorie de cette vague d’informatisation.

 

Ce fantasme « cybercore » s’accompagne de clins d’œil corporate, allusions au mobilier et à l’aménagement des bureaux américains, mais aussi d’un regain d’intérêt pour les codes populaires des marques mass market comme Ikea. Un vent de nostalgie qui tend à dé-mystifier le design et à le rendre plus bienveillant ! Retour vingt ans en arrière.

  • Année

    2000

  • Influence

    TECHNOLOGIE

  • Style

    CORPORATE

  • Must-have

    GAME BOY COLOR

L’esthétique technologique comme principale influence

Projet Web-3 Café de Crosby Studios © Benoit Florencon

Alors que notre ère numérique est à son apogée, les technologies d’hier deviennent les pièces collector d’aujourd’hui. Les années 1990 et 2000, marquées par les premiers Walkman à casque audio, les  téléphones portables, jeux pixelisés sur PC et la Nintendo Game Boy, inspirent plus que jamais un lexique « geek » dans les collections des créateurs et designers en vogue.

Swipe Bag CD-Player, Coperni, SS24

Ikea, 1999

Campagne Claudie Pierlot © Andoni et Arantxa

Pop-up Zero 10 par Crosby Studios © Eric Petschek

Game Boy Nintendo, 1989

Analogue Pocket, 2023

iMac G3, Apple © John Short

Campagne « L’année 97 », Jacquemus, FW20 © Valentin Herfray

3 pièces à chiner sur Leboncoin

Des « Techno-colors » et transparences très identitaires

Nightclub « Sound-Bar » par Slick+Design, Chicago, 2004

© Seves Glass Block

Hier ringards, les codes identitaires de cette période unique (couleurs saturées et effets de transparence) sont à nouveau encensés. Mention spéciale à l’iMac G3 d’Apple commercialisé entre 1998 et 2003, et à sa coque transparente colorée qui a inspiré toute une génération d’appareils électroniques, et qui continue toujours aujourd’hui d’influencer la création contemporaine.

Téléphone Rose Translucide, JB-300

Fauteuil MidJourney par Alessandro Peritore

« Fruit Colors » iMac G3, Apple, 1999

Bristol-Myers, Bureaux Squibb par Stanislav Fiala, 2003

Lucid Side Table par Lumière Bricoleur et TABLEAU © Michael Rygaard

Bureaux Bristol-Myers Squibb par Stanislav Fiala, Prague, 2003

Magasin Up There par Kennedy Nolan, Melbourne © Sean Fennessy

Chaise transparente par Paul Rudolph, édité par Modulightor © Lauren Coleman

Shoebaloo Amsterdam par MVSA Architects, 2002

Collection Clarity, Waiting for Ideas © Mathilde Hiley

Water Glass Hotel par Kengo Kuma à Shizuoka © Fujitsuka Mitsumasa

Alphanumeric pager Memo Express par Motorola © James Keyser

Chaise The Tank par Pharrell Williams © Guillaume Ziccarelli

3 comptes à suivre sur Instagram

L’esprit « corporate » plus que jamais cultivé

Flagship J1M5 par Various Associates, Qingdao © Feng Shao

Coperni pop-up Nordstrom, Mobilier USM, New York

Les années 1990 voient aussi apparaître les premiers « cubicle » dans les bureaux des gratte-ciel américains. Rapidement, ils font naître une nouvelle esthétique corporate. Cloisons en verre strié, rayonnages et bureaux modulables, structures en tubes chromés, chaises d’ordinateur à roulettes… Aujourd’hui, tout le lexique formel et fonctionnel du working des années 2000 s’extrait du bureau pour investir les décors des boutiques, showrooms et mêmes les intérieurs privés. 

Broche IA Humane, Coperni SS24

Exposition World Wide Home, showroom USM scénographié par Coperni

Espace de travail, USM Modular Furniture

Le Bleu Jacquemus, pop-up sensoriel, Selfridges

USM haller par Elena Mora © Christoph Sagel

Kim Kardashian, GQ « Man of the Year 2023 » © Jack Bridgland

© Crosby Studios

Les références populaires et mass market au goût du jour

Casa Verdi x HEM © Pia Riverola

Salle d’eau par Dornbracht

Les codes de la société de grande consommation des années 1990 sont réappropriés et détournés par les designers et éditeurs comme Slow Beam, Hem et Uma qui réinjectent de l’humour et de la légèreté dans une création qui tombe peu à peu dans le snobisme. Puisant dans les archives d’Ikea, ils arborent un design bienveillant qui plaît aux nouvelles générations.

Maison Slow Beam par Lauren Bamford, Tasmanie © Alexis Bret

Archive, Intérieur style Ikea

Scénographie Clean & Fresh par Noblesse

Appartement Virgile Desurmont © Nicolas Millet

Table d’appoint Hatten par Ehlén Johansson pour Ikea, 1995

Maison Slow Beam par Lauren Bamford, Tasmanie © Alexis Bret

Catalogue Ikea, 1990

Holloway Li x Uma, T4 Series © Uğur Oluş Beklemez

Lampe à Lave Astro, Mathmos x Sabine Marcelis © Mathmos

Le retour des briques transparentes

Intérieur par les architectes Krueck + Sexton © Futagawa et Hedrich Blessing

Magasin Lifewithbird par Studio Wonder, Sydney © Tatjana Plitt

La brique de verre, hyper tendance durant les années 1990 et 2000 puis délaissée car démodée, fait aussi sont retour en grande pompe dans les intérieurs. Elle vient styliser l’espace en filtrant la lumière avec parfois, un twist coloré réjouissant. 

Magasin M-i-d par Curiosity, Japon © Satoshi Shigeta

Projet de ZROBIM architects

Archive, 1990

Aesop Hong Kong par March Studios

Chaque semaine, les moods de demain

Découvrez les plus beaux objets, lieux & créations du moment
dans nos moodboards de styles.