Cookie Consent by Free Privacy Policy website
Goodmoods

Folle fourrure

© Uzumaki Cepeda

Super-Theme

il y a 6 mois


La création se pare de son plus beau manteau de fourrure pour 2022 et une envie de douceur et de matières bestiales envahit le travail des designers.

Résultat ? Les pièces de mobilier, de décoration et de vêtements prennent des airs de Polux dans Le Manège Enchanté ou de petites bestioles câlines avec un style toujours au poil. Pieces Home, Röd Studio, Nong Rak et Prada… Cap sur les créatifs qui n’ont pas fini de prendre du poil de la bête.

  • MOOD

    Emmitouflé

  • TENDANCE

    Au poil

  • ESTHÉTIQUE

    Duveteuse

  • MASCOTTE

    Polux

© Mass Productions

Mobilier à poil

 

Ces derniers temps, miroirs, chaises et banquettes revêtent leur plus belles et duveteuses parures. Le mobilier prend un aspect indiscutablement sauvage dans des formes sinueuses. Dans ce style au poil, les créations dénichées sont celles de Pieces Home avec ses chaises à la fourrure brillante et ondulée, les œuvres improbables d’Amelia Briggs ou encore le travail tout en poésie tactile de la collaboration Röd Studio x Tableau.

Pieces Home © Claire Esparros
Casa Ahorita x Huaraches © Coming Soon New-York
© Amelia Briggs
© Schimmel & Schweikle
Pieces Home © Claire Esparros
Röd Studio x Tableau © Michael Rygaard

Poil de synthèse

 

Mais le poil ne fait pas surface que dans la réalité physique. On peut ainsi le retrouver dans la création 3D virevoltant au vent du métavers. Les virtuoses de ces créations à la duveté virtuelle ? Resinger studio, Carlos Neda ou encore le Missana Lab, qui épatent le regard grâce à leur travail méticuleux parvenant à donner mouvement et sensualité à des images pixelisées.

© Vova Naumov x Missana Lab
© Carlos Neda
© Carlos Neda

Polux

 

Les poils s’allongent jusqu’à devenir de longs fils entortillés rappelant la figure du chien Polux des histoires du Manège Enchanté ! Ces derniers se laissent pendre en toute désinvolture sur les créations de designers comme Jumbo, ici sur son lampadaire, ou sur celles d’Yvon Smeets laissant tout juste la place de passer au bec de ses théières. Ou bien encore le Studio Unravel qui fait d’un siège intérieur un tronc tout à fait singulier.

© Jumbo
© Yvon Smeets
© Studio Unravel

Le défilé

 

La mode n’a pas un poil dans la main non plus quand il s’agit d’utiliser des fourrures à l’allure bestiale. Prada en a fait son thème central pour l’installation de la scénographie de son défilé automne-hiver 2021. Sols, murs et plafonds se sont vu recouverts de matières poilues épaisses teintes dans des couleurs allant du prune au bleu ciel matchant ainsi parfaitement avec certaines pièces de la collection.

PRADA FW21

Palette Primaire

 

Rouge, jaune, bleu… les couleurs primaires s’associent en bloc à la fourrure dans le travail de nombreux créateurs et créatrices pour un effet prononcé et tout en matière ! Dans une version chic, lisse et rasé de près pour le travail du label de fausse-fourrure fondé à New York Jakke, via un effet boule de poil en pagaille dans l’œuvre de Uzumaki Cepeda et semble t-il inspiré de la chaussure de Daisy Duck pour Céline.

© Uzumaki Cepeda
© Uzumaki Cepeda
© Céline

Le duo de créateurs

 

L’un est Thaïlandais originaire de Bangkok, l’autre est Américaine en provenance d’Arizona. Le duo et jeune couple créateur de Nong Rak s’évertue à faire du beau et du bien à la planète en décousant les fils de vieux pulls pour en faire de nouvelles pièces pleines de douceur et de poésie. Leur dernière collection Mohair a fait plus d’un mordu à l’instar du rappeur Aminé qui déambule fréquemment avec les chapeaux de la marque aux milles couleurs, des plus acidulées au plus pastelles.

 

© Nong Rak
© Nong Rak
© Nong Rak
Moodletter

Recevez dans votre boite mail les tendances, prescripteurs et styles dans l'air du temps !