Goodmoods

Le mood de

Laura

Gonzalez

« Je suis toujours animée par une obsession : ne jamais me répéter. »

Nommée designer de l’année à Maison & Objet, Laura Gonzalez a bien mérité ce titre après un an passé à réhabiliter, décorer, créer et cavaler. Cavaler entre le 6ème arrondissement parisien pour le réenchantement du restaurant Lapérouse et le 16ème pour La Gare, entre Paris, Stockholm et Zurich pour le décor des boutiques Cartier, entre ses projets hôteliers et la création de sa ligne de mobilier. Autant de sujets où l’architecte d’intérieur et décoratrice distille son je-ne-sais-quoi parisien, mélange de références classiques revisitées, d’imprimés maitrisés et d’artisanat d’exception.

 

Laura Gonzalez présentera en septembre chez Maison & Objet son exposition et Café Signature. L’occasion de découvrir sa collaboration avec Pierre Frey et sa ligne de mobilier tout en dégustant des pâtisseries imaginés par Pierre Hermé. Alléchant !

Votre humeur du jour en 3 mots ?

« Heureuse, créative et déterminée »

Restaurant La Gare, par Laura Gonzalez

Comment est né votre projet de céramique avec Jean Roger ?

« J’avais envie de réaliser des objets décoratifs à garder, à collectionner, à poser sur une table, dans une bibliothèque ou dans une salle de bain…. Pour ces bougies, l’inspiration est venue de la nature, des formes organique entre fond marin et végétal. J’ai travaillé deux senteurs : une aux teintes d’Oud (senteur cuirée-boisée-animale) pour l’hiver et une aux teintes de fleurs d’oranger, plus estivale. »

« Ce n’est pas juste une bougie dans un joli écrin mais un travail délicat d’artisanat réalisé à Paris dans les ateliers de Jean Roger. Elle est déclinée en 2 tailles et 4 couleurs qui ont du caractère (vert olive, violet foncé, bleu passé et en blanc mat). C’est un véritable objet précieux qui donne envie de le collectionner. »

«  Depuis un an, nous avons travaillé sur l’élaboration d’une collection de mobilier (canapés, tables, luminaires…) que l’on dessine suivant nos envies, nos rencontres avec des artisans et des matières ou encore des besoins que nous avons éprouvé durant nos chantiers. Elle sera en vente en ligne dès septembre et je la présenterai à partir de novembre dans une maison de maître XIXème dans le Vexin que je suis en train de rénover pour en faire mon show-room façon lieu de vie. »

Mobilier LG © Romain Laprade

COLOR
MATCH

Votre colormatch du moment ?

« Un trio gagnant : vert olive, violet et bleu marine. »

Restaurant Lapérouse, revampé par Laura Gonzalez

L’accessoire ou grigri qui ne vous quitte jamais ?

« Mes bijoux (ceux qui me connaissent savent que j’en porte beaucoup, en même temps et tout le temps) et en particulier mon collier avec un cristal de roche signé Pascale Monvoisin. »

 

Henri Samuel
Renzo Mongiardino

Les grands décorateurs du XXeme? 

« J’ai redécouvert Mongiardino, Henri Samuel, et Georges Geoffroy ; mélanger l’esprit classique à des formes plus actuelles et contemporaines. J’ai toujours adoré le classicisme dans la décoration et les détails raffinés : la passementerie, les damas… Aujourd’hui, je garde cette sensibilité dans mes projets mais j’y ajoute des mélanges qui apportent un twist comme des imprimés oniriques ou animaliers et des matières plus brutalistes. »

Georges Geoffroy
Henri Samuel

Un come-back rien qu’à vous ?

« La géométrie fractale et le cristal de roche. J’ai imaginé des tables basses et des luminaires dans ces matériaux. Un certain retour à la « minéralité » pour sa pureté et sa préciosité. »

Dernier coup de cœur ?

« Une table aux enchères chez Piasa de Garry Knox Bennet. Elle a un style ethnique et très contemporaine alors qu’elle a été dessinée en 1930. »

Marguerite Lemaire

Dans la liste de vos envies, il y a ?

« Les tables de Yann Dessauvages qui mélangent laiton, cuivre et pierres semi-précieuses dans des formes organiques. Et les tapis colorés de Marguerite Lemaire, avec des jolis motifs qu’elle dessine. »

 

Yann Dessauvages

Le dernier créateur qui vous a bluffé ?

« Apparatus je les ai découverts il y a 4 ans, je trouve leur talent et leur univers particulièrement inspirants. Ils créent et réalisent leurs luminaires à New York dans leurs ateliers que j’ai visités l’an passé. »

INSTACRUSH !

Les comptes inspirants à suivre ?

La dernière adresse qui vous a inspirée ?

« Le Musée d’Histoire Naturelle de Londres, l’architecture victorienne transporte et leur incroyable collection de minéralogie est exposée dans une galerie à perte de vue. »

Un de vos endroits favoris depuis toujours ?

« Le marché Paul Bert, j’y vais depuis toute petite et maintenant je m’y rends avec mes enfants au minimum une fois par mois. »

Un film culte pour ses décors ? 

« Barry Lyndon de Stanley Kubrick, avec la fameuse scène éclairée à la bougie ou bien le film Le Guépard de Luchino Visconti qui a nous d’ailleurs beaucoup inspiré pour le restaurant Noto. »

Le grand retour que vous annoncez ?

« Celui de la peinture décorative dans nos intérieurs, c’est à dire des décors muraux sur mesure réalisés par des peintres en décor : du classique au contemporain, le spectre est large et permet d’explorer des pistes de matières et de couleurs à l’infini. »

Une personnalité iconique qui continue de vous inspirer ?

« Loulou de la Falaise, une muse, une femme forte et terriblement féminine. »

Scénographie Laura Gonzalez pour AD intérieur.

Une époque fétiche ?

« Le début du XXème pour le tournant que cela a été dans les esprits et dans l’art : les dessins de Cocteau, les rondeurs de Matisse, l’œil novateur de Picasso et l’onirisme de Moreau. Mais j’ai aussi une grande attirance pour les années 70, cela s’est d’ailleurs remarqué lors de notre scénographie pour AD intérieur. »

Mood Letter
Recevez chaque jeudi dans votre boite aux lettres : une tendance à venir, un trend-setter invité, un mood inspirant !