Goodmoods

At home with

Jessica Barouch

Des personnalités nous livrent la liste de leurs envies durant le temps si particulier du confinement.
Un condensé de Good Moods.

© Vincent Leroux - canapé dessiné par Emmanuelle Simon pour la galerie JAG

Sa galerie dans le 7ème arrondissement parisien pourrait être le lieu parfait où se confiner. Loin des salles d’expositions minimalistes, snobs et classiques. Elle est pensée comme un appartement vivant, marqué par la main de l’artisan, où les lignes organiques et les matériaux naturels viennent dessiner une simplicité recherchée. Là-bas les époques et les codes s’entremêlent. Et la surprise n’est jamais loin : une pièce unique dans un coin et à côté du mobilier chiné si recherché.

 

Dans le prolongement de son activité de galeriste, Jessica est également architecte d’intérieur. Son style brut et minéral tout en douceur et rondeurs est reconnaissable entre mille.

 

Collectionneuse invétérée depuis 10 ans elle nous dresse ici un condensé de sa collection d’envies, idées et projets.

© Julie Ansiau

Où s’évader virtuellement ?

 

« En regardant les ballets des Opéras de Paris, Vienne, New-York, sur operadeparis.fr notamment. »

Ballet Opéra de Paris - Acte III « La Bayadère »

La bande-son de quarantaine ?

 

« New Order et tout particulièrement l’album Movement. »

Le livre à lire et relire ?

 

« Le Loup des Steppes d’Hermann Hesse. »

Maison en Normandie, aménagée par Jessica Barouch

L’endroit rêvé où se confiner ?

 

« Chez soi avec ceux que j’aime. »

Le film à regarder en boucle ?

 

« The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson. »

The Grand Budapest Hotel

La première chose à faire une fois le confinement levé ?

 

« Un soin au SPA japonais Evidens et une balade à cheval dans la forêt de Chantilly. »

SPA Evidens
Mood Letter
Recevez chaque jeudi dans votre boite aux lettres : une tendance à venir, un trend-setter invité, un mood inspirant !