Goodmoods

Le mood d’

INÈS MÉLIA

© Alex La Cruz

UNE DJ et artiste peintre à part entière

Inès Mélia vient du sud de la France et est aujourd’hui la parisienne par excellence. DJ et sound designer, Inès s’est d’abord fait connaitre en faisant danser la capitale, avant de revenir à ses premiers amours : le dessin et la peinture. Elle y marie des formes brutes à des couleurs douces pour  traduire ses souvenirs d’enfance, la chaleur et l’ailleurs de ses voyages, comme l’abstraction des émotions profondes. Celles qui ne se disent pas mais se ressentent seulement. Sereines et puissantes ses créations réalisées sur papier ou sur bois, deux matières qu’elle affectionne autant pour leur imperfection que pour leur authenticité, reflètent les mondes qu’elle porte et la femme qu’elle est.

LA NUIT AUSSI EST UN SOLEIL

Votre projet du moment ?

« Ma première exposition : « La nuit aussi est un soleil » à la galerie de la boutique Paul Smith Rive gauche, jusqu’au 3 décembre (32 rue de Grenelle, Paris 7e). »

Vos inspirations liées à ce projet (lieux, objets) ? 

« Pour cette exposition, j’ai imaginé soixante-cinq peintures sur bois. Elles reflètent le désert marocain d’Agafay, constitué de vieilles pierres. Il y a aussi ce recueil de poèmes que j’ai trouvé là-bas, laissé comme par magie par un précédent voyageur. J’aime son titre, « Humbles paradis », qui résume bien mon attrait pour des choses imparfaites et modestes. »

Architecture : Albert Frey

Une époque fétiche ?

« Les années 1950 en Californie, pour l’architecture moderniste ; celle d’Albert Frey et de John Lautner. »

Un de vos endroits favoris depuis toujours ?

« L’hôtel-restaurant La Colombe d’Or à Saint-Paul-de-Vence, le lieu où Pablo Picasso, Henri-Georges Clouzot et tant d’autre artistes du monde de l’art et du cinéma se sont posés le temps d’un séjour ou d’un repas. »

Un truc qui vous fait voir la vie en rose ?

Les gâteaux de la pâtisserie parisienne Bontemps

Une œuvre moderne de Nicolas de Staël

Une personnalité iconique qui continue de vous inspirer ?

« Le peintre français d’origine russe Nicolas de Staël (1913-1955), entre une pratique de l’abstraction et de la figuration… »

Vos envies pour les prochains jours ?

« Me nourrir essentiellement de dimsum chinois et de mochis japonais ! »

Une marque inspirante ?

« La jeune Barcelonaise Paloma Wool et ses vêtements aux couleurs pastels ou franches. »

UN OBJET DE RÊVE TOTAL

« La télévision des designers italiens  Ettore Sottsass et Matteo Thun, fabriquée par Brionvega vers 1980. »

Le retour de hype qui caractérise l’époque ?

« Le design postmoderne du groupe italien Memphis et son esprit fou et contestataire. »

Arthur Hoffner et Alexandre Benjamin Navet

La dernière folie que vous aimerez vous offrir ?

« Une fontaine d’intérieur des artistes Arthur Hoffner et Alexandre Benjamin Navet, repérée à la dernière édition de la la foire d’art contemporain Art-O-Rama à Marseille. »

L’atelier d’Inés Mèlia :

De l’art ou du design indémodable ?

« Les œuvres minérales de l’artiste Britannique Henry Moore et les suspensions d’Alexandre Calder… »

Barbara Hepworth
Alexander Calder
Henry Moore

« Mais aussi les sculptures de l’artiste anglaise Barbara Hepworth. »

POTATO
CLOCK

Un comeback rien qu’à vous ?

« Les horloges digitales à faire soi-même et qui fonctionnent avec des pommes des terre, si si ! »

INSTACRUSH !

Le dernier artiste qui vous a bluffé ?

« Un réalisateur sud-coréen : le cinéaste Lee Chang-dong et son film Burning (2018). »

Un objet qui vous a récemment marqué ?

« Les verres à vin gravés du mot amour de l’hôtel Grand Amour à Paris. »

Mood Letter
Recevez chaque jeudi dans votre boite aux lettres : une tendance à venir, un trend-setter invité, un mood inspirant !