Cookie Consent by Free Privacy Policy website
Goodmoods

Design ukrainien

Super-Theme

6 months ago


Alors que l’Ukraine vit des heures sombres, les créatifs du monde entier se mobilisent pour lui rendre hommage. Si elle a longtemps été associée à la Russie, historiquement et culturellement, l’Ukraine brandit aujourd’hui fièrement son drapeau d’indépendance bleu-jaune. Elle affirme aussi plus que jamais sa liberté à travers une création et un art de vivre forts, identitaires. 

 

Ce renouveau socio-culturel, l’Ukraine le doit à une jeune génération de créateurs tournée vers l’avenir, qui exprime son avant-gardisme et sa modernité à travers l’art, le design, l’architecture… De la nature organique de FAINA aux décors pluridimensionnels de Daria Zinovatnaya en passant par la fantaisie Op-art de Yuriy Zimenko, lumière sur ceux qui font rayonner les couleurs de l’Ukraine et inspirent au-delà des frontières.

 

La Croix-Rouge française a lancé un appel à dons pour aider les réfugiés ukrainiens. Il n’y a pas de petit montant, chaque participation peut aider les personnes dans le besoin.

  • Couleurs

    Bleu & jaune

  • Élan

    Solidaire

  • Superficie

    603 548 km²

  • Association

    Croix-Rouge

Le design international solidaire pour l’Ukraine

Germans Ermičs

Les actions solidaires pour aider les réfugiés se multiplient côté design. En Europe, l’artiste letton Germans Ermičs, la designer néo-zélandaise basée à Rotterdam Sabine Marcelis, ou encore la marque néerlandaise RiRa Objects mettent leurs pièces aux enchères au profit d’œuvres caritatives comme @redcrossukraine et rescue.org.

 

Aux Etats-Unis, c’est la créatrice allemande basée à Portland Alex Proba qui a apporté son aide monétaire aux associations @savethechildren et @uanimals.official en mettant un de ses tableaux aux enchères. 

Sabine Marcelis

Tableau Cph

Alex Proba

RiRa Objects

RiRa Objects

L’hommage poignant de Balenciaga

 

C’est la guerre à l’Est, et pourtant la fashion week parisienne bat son plein à l’Ouest. Au vu du contexte, le directeur artistique de Balenciaga, Demna Gvasalia, lui-même réfugié géorgien de guerre, a adressé un message poignant à la fashion sphere.

Défilé Balenciaga automne-hiver 22-23

Le caltwalk mettait en scène un exode sous la neige – ou sous les cendres des bombardements – pour rappeler que deux millions d’Ukrainiens fuient leur pays pour survivre. Le drapeau ukrainien bicolore était bien sûr présent, posé sur les chaises des invités et brandi sur les vêtements de la collection. Et en fond sonore, le verset du poète ukrainien Oleksandr Oles « Vive l’Ukraine, pour la beauté, la force, la vérité, la liberté » récité en 1917 résonnait gravement entre les murs du parc des expositions du Bourget.

Défilé Balenciaga automne-hiver 22-23

Le design ukrainien en renouveau

Fauteuil Gropius CS1 – Noom

Chaise Sonzo – Daria Zinovatnaya

Si le ton est grave, l’identité solaire des Ukrainiens transparaît toujours à travers les créations des designers contemporains qui brouillent les frontières entre l’art, l’architecture, le design… Parmi eux, on trouve le studio NOOM et son mobilier graphique qui réinvente le modernisme du Bauhaus, mais aussi la jeune Daria Zinovatnaya et ses décors surréalistes dans lesquels les lignes s’entrechoquent et les couleurs s’entremêlent avec gaieté. Il y a aussi le designer Yuriy Zimenko et ses commode en contreplaqué qui ré-instillent la fantaisie Op-art dans le design.

Collection Op-Art par Yuriy Zimenko

Suspensions +Kouple

Chaises Noom

La renaissance du folklore ukrainien

Olga Ermol

L’art populaire paysan, les broderies et le folklore ukrainiens sont remis au goût du jour par des créatifs en quête d’artisanat. L’artiste Olga Ermol par exemple, mêle l’art abstrait du XXème siècle au tissage traditionnel à travers des découpages chromatiques tissés à la main à partir de fil de coton. Il y a aussi la créatrice Basny qui fabrique des tapisseries en mixant les anciennes techniques de tissage ukrainiennes au langage artistique moderne.

Vase nadiia

@valerie.creating.things

Tapis par Basny

La nature ukrainienne mise à l’honneur

Showroom Faina à Anvers

La designer ukrainienne Victoriya Yakusha a lancé son studio de design FAINA en 2014 comme le reflet artistique des changements socioculturels de l’Ukraine, du nouveau souffle que connaît le pays. Aujourd’hui, ses convictions prennent une consonance particulière. Quelques jours avant l’invasion de l’Ukraine, elle ouvrait son showroom à Anvers pour mettre la nature de son pays à l’honneur. Terre cuite, lin, saule, bois… Les matériaux imposent une réflexion sur le patrimoine culturel de l’Ukraine.

Showroom Faina à Anvers

Showroom Faina à Anvers

Kiev, nouvelle capitale européenne créative

Bar Say No Mo – Kiev.

Magasin BLUSHHH d’AKZ Architectura

Ces dernières années, Kiev s’est rangée aux côtés des grandes capitales créatives européennes. Du salon de coiffure et bar à cocktail non genré Say No Mo imaginé par Balbek Bureau au flagship tout rose BLUSHHH d’AKZ Architectura, la ville a vu défiler de nouvelles adresses hyper branchées, aux décors aussi soignés que sophistiqués. 

Magasin BLUSHHH d’AKZ Architectura

Breadway Bakery par Lera Brumina et Artem Trigubchak

Même ébullition créative à Odessa. On se rappelle du café–boulangerie tout droit sorti d’un décor de Wes Anderson. Pop, fantaisiste, rétro, Breadway Bakery est un bonbon de 85 mètres carrés qu’on aimerait croquer du sol au plafond. C’est le duo de designers ukrainiens Lera Brumina et Artem Trigubchak qui l’a imaginé avec une parfaite répartition des couleurs, sa signature.

 

À Kiev, le tandem réitère son approche colorimétrique en réaménageant cette fois les bureaux de Kovalska, le plus grand fabricant de matériaux de construction du pays. Une immersion insolite au cœur de la capitale ukrainienne puisque plus de 70% des projets réalisés à Kiev ont été construits avec le béton de Kovalska.

Boutique OG, Odessa.

Bureau Kovalska – Kiev

Bureau Ruslan Baginskiy à Kiev par Rina Lovko Studio

Ces villes ukrainiennes laissent derrière elles leurs images folkloriques et un peu désuètes au profit d’esthétiques raffinées, léchées. L’un des visages qui participe à faire bouger les lignes du design ukrainien : Rina Lovko. Elle transforme les intérieurs en tanières minimalistes où vintage et contemporain se font écho avec douceur et harmonie. 

Bureau Ruslan Baginskiy à Kiev par Rina Lovko Studio

Les intérieurs 3D de Yaroslav Priadka

3D par Yaroslav Priadka

3D par Yaroslav Priadka

3D par Yaroslav Priadka

Dans les intérieurs 3D de Yaroslav Priadka, on retrouve la même douceur rétro-contemporaine mais tout en nuances et contrastes. Le designer ukrainien imagine des appartements virtuels aux ambiances particulières en utilisant des palettes de couleurs inhabituelles, comme délavées. Mais toujours très gaies.

3D par Yaroslav Priadka

Newsletter

Receive in your mailbox the fashionable trends, prescribers and styles.