Goodmoods

L’Hôtel Belloy par

Sandra

Benhamou

True Story

il y a 4 mois

Un roman grandeur nature, c’est dans cet esprit littéraire que la Parisienne Sandra Benhamou a imaginé le nouvel intérieur de l’Hôtel Belloy, situé au cœur du Quartier latin. « Suite au succès de l’Hôtel Castelbrac, récemment réalisé à Dinard, j’ai été contacté pour ce faire par l’entrepreneur Antoine Arvis, propriétaire de plusieurs établissements hôteliers à Paris. » Un lieu chargé d’histoire, selon Sandra, dans lequel la décoration d’intérieur est l’héroïne. Pour son auteure, le Belloy (à ne pas confondre avec le Petit Belloy, à deux pas) exprime l’étendue d’un travail mené depuis qu’elle a quitté sa carrière dans la production de films pour se consacrer à l’architecture d’intérieur. Un décor comme une histoire à vivre, le temps d’une escapade à Paris.

Sandra Benhamou
© Photos Hôtel Belloy : Francis Amiand
BIENVENUE À L'HÔTEL BELLOY

« Ce lieu s’appelait l’Hôtel des Étrangers. Il était le point de chute (plutôt sulfureux) des écrivains de tendance symboliste à Paris : Arthur Rimbaud et Paul Verlaine y ont séjourné. L’idée était de créer un lieu tentant de retrouver les codes de l’architecture de la Belle Époque et ceux de cet univers littéraire très fort. »

Hotel Saint-Marc, Paris

« L’ambiance textile, où la soie et le velours l’emportent, est marquée par  une moquette sur-mesure et revêtements de sol en cuir tressé de Pierre Frey ainsi que des Toiles de Tours de la manufacture Le Manach. »

William Morris. Pimpernel 1876

« LE PARIS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI »

« Les mosaïques, en marbre, sont parsemées de motifs faisant référence aux dessins de Cocteau. L’enduit des murs lui est travaillé avec de la feuille d’or. Il est même « peigné », avec des lignes marqués. »

Restaurant La Rotonde de la Muette à Paris

« La technique très ancienne du verre églomisé, qui consiste à insérer une feuille d’or ou d’argent sous le verre, a aussi été remise au goût du jour avec l’intervention de la fresquiste Solène Eloy (L’Atelier du Mur). Les appliques en plâtre elles côtoient un mobilier réalisé en bois et loupe de noyer. »

Jean Cocteau, illustrations, 1923 La lettre
Jean Cocteau

« Les artistes Jean Cocteau et Man Ray furent aussi des habitués des lieux.  Ces figures marginales des Beaux-arts, tout comme les arts décoratifs très expressifs et portés sur la courbe de Jean Royère, ont été mes sources d’inspiration pour ce projet. »

« La littérature d’Arthur Rimbaud, les inspirations de la décoratrice française Madeleine Castaing, et le chic légendaire de  Coco Chanel m’ont également beaucoup servies afin de mettre en œuvre ce projet féminin, poétique et audacieux. »

Madeleine Castaing
Jean Cocteau et Coco Chanel par Philippe Halsman
Mood Letter
Recevez chaque jeudi dans votre boite aux lettres : une tendance à venir, un trend-setter invité, un mood inspirant !