Goodmoods

Le mood de

Lolita jacobs

La muse et directrice du style de Courrèges inspire

Issey Miyake par Irving Penn

Libre, féminine et aguerrie, Lolita Jacobs a guidé le duo de stylistes Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant pour leur premier label pour femme Coperni avant qu’ils ne prennent en main Courrèges et propulsent l’image de marque de l’iconique maison de prêt-à-porter dans une nouvelle sphère ultra moderne et pointue, en phase avec l’ère digitale. À leurs côtés, Lolita Jacobs office en tant que directrice du style. Elle travaille également indépendamment pour de nombreuses marques. Lolita Jacobs adapte à sa mesure un style hybride emprunt de codes de looks à la fois masculins et féminins, parfaitement maitrisés et réunis par une touche naturelle d’élégance et de fantaisie. Aujourd’hui, elle nous livre ses nombreuses influences du moment, issues du style grunge et minimaliste des années 1990 et de l’imagerie colorée des fifties et des sixties. Un talent inné pour mélanger les époques en toute légèreté.

Jaune
orangé

Votre palette du jour ?

Un peu folle et vive tout en restant très sobre et urbaine. Elle s’inspire de vieux shootings mode de The Face ou Vogue durant les années 1990 et s’associe avec du noir et du blanc de manière minimaliste, graphique, casual et structurée.

Archives Vogue
Une photographie de David Sims et une couverture magazine Dazed & confused avec l'actrice Chloë Sevigny

Votre dernier craquage côté style ?

Des cheveux toujours plus court, comme l’actrice américaine Chloë Sevigny à l’époque du film « Kids » (en couverture de Dazed & Confused en 1996).

Le retour de hype-signe des temps ?

Comme des Garçons et toute l’oeuvre avant garde de la créatrice japonaise Rei Kawakubo.

Un comeback déco à adopter illico ?

L’orange vitaminé, comme celui d’une des versions de la lampe « Snoopy » dessinée par Achille et Pier Giacomo Castiglioni en 1967 (et toujours éditée par Flos). J’hésite aussi avec les chaises Bauhaus de Marcel Breuer…

Ellsworth Kelly

Une clique d’artistes avec qui vous aimeriez aller dîner ce soir ?

Robert Motherwell, Ellsworth Kelly, Frank Stella… Leur sens de la géométrie et de la couleur m’émerveillera toujours.

Le meuble vintage que vous venez d’ajouter à votre wish list ?

Un daybed de Pierre Paulin réédité par Ligne Roset.

La dernière trouvaille qui vous met de bonne humeur ?

La reproduction d’une affiche d’un film de William Klein datant de 1977, « Model Couple ».

Mood Letter
Recevez chaque jeudi dans votre boite aux lettres : une tendance à venir, un trend-setter invité, un mood inspirant !