Cookie Consent by Free Privacy Policy website
Goodmoods

Le mood de

Luke Edward Hall

À seulement 33 ans, Luke Edward Hall est devenu un véritable phénomène du monde du design. Dandy britannique à l’allure chic et bigarrée, celui qui commence d’abord par se former au sein de de la Central Saint Martins, fait mouche dans chacun des domaines qu’il entreprend. Décorateur, designer, artiste… L’incommensurable fan de Wes Anderson joue même les stylistes en exposant la dernière collection de sa marque Château Orlando au Bon Marché !

 

Son dernier projet en date ? L’Hôtel Les Deux Gares. L’ancien immeuble bourgeois niché dans une étroite allée du dixième arrondissement de la capitale vient d’inaugurer deux nouvelles suites pour parfaire à son univers décalé. Pour cet écrin haut en couleurs et motifs, le designer s’est inspiré d’un univers entre audace british à la David Hicks, et références au patrimoine français mettant à l’honneur des figures telles que Madeleine Castaing ou Jean Cocteau. Quand l’union de la frog et du rosbeef font bon ménage…!

 

Cotswolds Cottage par Luke Edward Hall © Miguel Flores-Vianna
Luke Edward Hall pour Gant © Eddie Wrey

Quel jour et quelle heure sommes-nous ? Que faites-vous habituellement à ce moment de la semaine ?

 

« Il est 9h30 et nous sommes jeudi. Normalement, à cette heure-là, je suis dans mon studio qui se trouve dans une dépendance aménagée dans une ferme de la campagne anglaise. »

Quel est votre dernier projet ?

Castle Vest - Château Orlando

« Je viens de lancer ma marque de vêtements Château Orlando. C’est une marque autour de l’art du tricot. Cette première collection est spécifiquement inspirée par les jardins et cette idée de château médiéval. L’identité visuelle et le design graphique du logo ont été assez inspirés par la typographie et le cinéma des années 1960 et 1970. »

Castle Polo Cardigan - Château Orlando

Quel a été le point de départ de l’Hôtel les Deux Gares ?

Hôtel Les Deux gares © Benoit Linero

« Nous avons imaginé un choc vibrant et romantique entre les styles anglais et français. Il y a ma version anglaise du mélange de couleurs et de motifs audacieux et de nombreux clins d’œil au design français tels que des meubles Empire anciens, du papier peint en toile de Jouy, des affiches d’expositions parisiennes vintage… »

Hôtel Les Deux gares © Benoit Linero
Hôtel Les Deux gares © Benoit Linero
Suite de l’Hôtel Les Deux Gares © Hervé Goluza

Quels matériaux avez-vous utilisés ?

 

« De tout. Du lin et du velours,du papier peint, du bois pour les meubles…»

Hôtel Les Deux gares © Benoit Linero

Quelles en sont les inspirations ?

Salon décoré par David Nightingale Hicks
Salon décoré par Madeleine Castaing

« Je voulais que l’hôtel ressemble un peu à la maison d’un collectionneur. Je me suis également inspiré des films que j’aime pour leurs décors et de mes décorateurs anglais et français préférés, notamment David Hicks et Madeleine Castaing. »

Hôtel Les Deux gares © Benoit Linero
Hôtel Les Deux gares © Benoit Linero

Un détail frappant ?

 

« Le hall d’entrée vert pois électrique. »

Suite de l’Hôtel Les Deux Gares © Hervé Goluza
Suite de l’Hôtel Les Deux Gares © Hervé Goluza

3 mots pour décrire l’Hôtel des Deux Gares ?

 

« Audacieux, informel, joyeux ! »

Hôtel Les Deux gares © Benoit Linero
Broadlands, Hampshire par David Hicks

Qu’est-ce qui a influencé et façonné vos goûts ?

 

« Je suis influencée par tellement de choses différentes : la musique (en particulier la pop électronique des années 1980), les mouvements et périodes historiques (le 18e siècle, le Londres des années 1920…), les décorateurs d’intérieur et les artistes du passé…»

Forme, fonction ou fantaisie ?

 

 

Dessins issus de l’exposition Figs and Honey and Sailings - Luke Edward Hall

« Les trois sont importants. Mais pour moi, la fantaisie est primordiale. Je veux faire un travail qui transporte l’imagination. »

The dreamer’s garden - Life in Vogue - Luke Edward Hall

Votre madeleine de Proust ?

 

« L’air marin du bord de mer anglais et l’odeur du fish and chips, ils me rappellent mon enfance…»

Abri , Southsea, Hampshire - compte Instagram @accidentallywesanderson

Une gamme de couleurs qui vous suit depuis toujours ?

 

« Je serai toujours attiré par la combinaison du vert, du jaune et du rose sous différentes formes. »

Hôtel Les Deux gares © Benoit Linero

3 coups de coeur artistiques ?

 

Call me by your name - Luca Guadagnino

Gucci x Adidas AW 2022/2023 © Filippo Fior
Love is Enought - Andy Warhol & William Morris

« De tous les temps ? Difficile de choisir.  J’ai adoré une exposition présentant le travail d’Andy Warhol et de William Morris au Modern Art Oxford il y a de nombreuses années. Sinon, j’aime toujours les défilés de mode de Gucci. Pour le cinéma, j’apprécie beaucoup les œuvres de Luca Guadagnino. »

3 personnalités qui vous influencent ?

Tapisserie Judith et Holopherne de Jean Cocteau
Papier peint de David Hicks © T. Mather design

« Cecil Beaton, David Hicks et Jean Cocteau. »

Audrey Hepburn © Cecil Beaton

3 comptes Instagram inspirants ?

Un lieu où retourner chaque semaine ?

 

« Rome pour ses différents musées et galeries incroyables…»

Musées du Vatican © Luke Edward Hall
A classical house à Oxfordshire par Ben Pentreath

L’architecte qui construirait la maison de vos rêves ?

 

« Mon ancien patron, Ben Pentreath. C’est le meilleur. Je lui ferais confiance pour concevoir une folie vraiment fabuleuse. »

Early Georgian house à Londres par Ben Pentreath

Une scénographie de film qui vous a marqué ?

Hôtel Chevalier - Wes Anderson
Moonrise Kingdom - Wes Anderson
Hôtel Les Deux Gares ©Benoit Linero

« Beaucoup de films de Wes Anderson, et plusieurs adaptations d’Hercule Poirot dans les années 1980, aussi. »

Moodletter

Recevez chaque jeudi dans votre boite mail les tendances, prescripteurs et styles dans l'air du temps !